Et si votre banque vous de­vait de l’ar­gent ?

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Annonces -

Ins­tal­lé à Bayonne, Cre­di­tum Ex­per­tis met en re­la­tion les em­prun­teurs avec des spé­cia­listes du droit ban­caire pour exa­mi­ner les contrats de prêts im­mo­bi­liers et ré­cu­pé­rer une par­tie des in­té­rêts. David Gra­tay a di­ri­gé pen­dant 16 ans des en­tre­prises dans l’amé­lio­ra­tion de l’ha­bi­tat.

Au gré des ren­contres, il s’est ren­du compte de l’exis­tence d’ano­ma­lies dans les prêts im­mo­bi­liers sur le taux ef­fec­tif glo­bal (TEG)* quelle que soit la banque.* Cu­rieux le basque s’est rap­pro­ché d’ex­perts fi­nan­ciers et d’avo­cats en droit ban­caire et en fait son mé­tier. Cre­di­tum Ex­per­tis a vue le jour en 2013 . Un ser­vice in­ter­mé­diaire entre par­ti­cu­liers et ex­perts. «Les spé­cia­listes fi­nan­ciers et les avo­cats ne sont pas or­ga­ni­sés pour com­mu­ni­quer à grande échelle, les em­prun­teurs ne sont pas in­for­més de leurs droits, on les met en re­la­tion.» Cre­di­tum Ex­per­tis se charge de re­ce­voir et de conseiller des em­prun­teurs dé­si­reux de sa­voir si leur prêt n’est pas en­ta­ché d’ir­ré­gu­la­ri­tés. Le ser­vice trans­met les dos­siers de cré­dit à un ex­pert fi­nan­cier qui va les exa­mi­ner. «La dé­marche est très simple et très ra­pide, il suf­fit de faire la de­mande via notre site in­ter­net et nous ga­ran­tis­sons le ré­sul­tat de l’ex­per­tise sous 8 jours.» L’ex­per­tise est gra­tuite ; le mo­dèle éco­no­mique de la so­cié­té se fonde sur des com­mis­sions au pour­cen­tage lié aux pro­cé­dures en­ga­gées par les par­ti­cu­liers pour ré­cu­pé­rer des in­dem­ni­tés. 70 % des prêts im­mo­bi­liers contiennent des er­reurs* sou­ligne t’il. Nous ga­ran­tis­sons le suc­cès de la pro­cé­dure en rem­bour­sant les ho­no­raires en cas d’échec. Dans la ma­jo­ri­té des cas, les ho­no­raires sont de toute fa­çon pris en charge par l’as­su­rance de pro­tec­tion ju­ri­dique. Les risques sont li­mi­tés. David Gra­tay es­time entre 20 000 et 80 000 eu­ros la four­chette moyenne des sommes ré­cu­pé­rées par les em­prun­teurs. Sommes qui cor­res­pondent aux in­té­rêts por­tant sur le mon­tant to­tal de l’em­prunt. « Ce­la sur tous les prêts si­gnés il y a moins de vingt ans à par­tir de 80 000 eu­ros », si­gnale le pa­tron de Cre­di­tum Ex­per­tis, qui réa­lise près de 350 ex­per­tises par mois. La so­cié­té a dé­mar­ré avec deux per­sonnes au Pays Basque. Deux ans plus tard, elle compte huit sa­la­riés, un bu­reau à Bor­deaux, un autre à Lyon, et elle en ou­vri­ra bien­tôt un à Lille. ( * se­lon l’as­so­cia­tion fran­çaise des usa­gers de banques et Bour­so­ra­ma l’in­dique éga­le­ment le 09/05/2016 à 10:15 )

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.