Les belles pro­messes de Jazz à Ra­ma­tuelle

Avec cette 31e édi­tion en vue, l’as­so­cia­tion a en­core réus­si à at­ti­rer de très belles signatures mu­si­cales qui don­ne­ront vie au théâtre de ver­dure du 16 au 20 août. Bonnes vi­bra­tions as­su­rées

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page - N. SA.

Tou­jours ce sa­vant­mé­lan­gede jeunes ta­lents à dé­cou­vrir qui, le temps d’un Jazz à Ra­ma­tuelle, cô­toie­ront des ar­tistes ex­pé­ri­men­tés. Et sou­vent, ces dif­fé­rentes gé­né­ra­tions de mu­si­ciens se re­trouvent sur la même scène, offrant alors au pu­blic, le fruit d’une belle col­la­bo­ra­tion. En avant-pre­mière, De­nis An­toine dé­taille les choix de cette 31e pro­gram­ma­tion.

Stan­ley Clarke Band

« On com­mence avec ce mu­si­cien qui joue de la contre­basse et de la basse élec­trique : ce se­ra même notre pre­mière échap­pée vers le jazz rock. Ce style n’est ja­mais ap­pa­ru sur la scène de Ra­ma­tuelle. Là, on a réus­si à avoir une grosse poin­ture. Si on a pu l’in­vi­ter, c’est grâce à notre col­la­bo­ra­tion avec plu­sieurs fes­ti­vals. On a ain­si mon­té une pe­tite tour­née pour lui, avec quatre dates en France ». [16 août]

Kyle East­wood

« C’est tout à fait dans notre phi­lo­so­phie. Kyle joue avec des mu­si­ciens an­glais. Il est très an­cré dans la tra­di­tion du jazz, bop, hard bop. Son der­nier al­bum est très chouette. Il pro­pose une­mu- sique in­tem­po­relle qui peut sé­duire tout le monde ». [17 août]

Chi­na Moses

« Ce­la fait quelques an­nées qu’on y pen­sait. Il fal­lait un pro­jet qui nous plaise plus que les autres (elle a ren­du un homme à Di­na Wa­shing­ton). Et puis, c’est la fille de Dee Dee : pour al­ler cher­cher le pu­blic, elle est par­faite. Son ré­per­toire puise ses ra­cines dans le jazz, avec un clin d’oeil soul » . [18 août]

Emile Pa­ri­sien quin­tet et Mi­chel Por­tal

« C’est le sax so­pra­no du mo­ment. Tous les grands mu­si­ciens de jazz se l’ar­rachent. À Ra­ma­tuelle, on le connaît de­puis 2010, ce se­ra son 4e pas­sage chez nous. Mais là, c’est lui qui pi­lote le pro­jet. Joa­chim Kuhn, qui pour­rait être une tête d’af­fiche à lui seul, se­ra sur scène avec Emile. Et puis, on a in­vi­té Mi­chel Por­tal avec qui il a dé­jà par­ta­gé la scène ». À80 ans, le mu­si­cien « joue avec tout le monde et sur­tout des jeunes qui sont un peu al­lu­més. Le cou­rant passe très bien entre eux » . Le trio se connaît et se re­con­naît. « C’est la soi­rée qui cor­res­pond le mieux à ce que l’on fait de­puis main­te­nant trente édi­tions. Le pro­jet n’existe pas en disque, donc ce­la peut sem­bler dif­fi­cile de vendre le spec­tacle au pu­blic ». Mais vu le pe­di­gree de ces ar­tistes, qui peut dou­ter des étin­celles que dé­clen­che­ra ce

trio. [19 août]

Ama­zing Keys­tone big band et Sto­che­lo Ro­sen­berg

« C’est un jeune-grand or­chestre. Il était ve­nu, il y a deux sai­sons avec une adap­ta­tion du conte de Pro­ko­fiev, Pierre et le Loup » . Là, ce se­ra Djan­go en ver­sion jazz «Djan­go vi­sion». L’es­prit se­ra res­pec­té avec la pré­sence de Sto­che­lo, « le plus grand gui­ta­riste ma­nouche. C’est vrai­ment une belle si­gna­ture. Ils vont pro­po­ser un jazz an­cré dans la tra­di­tion, mais sans nos­tal­gie et avec toute la puis­sance d’un big band » . [20 août]

(Pho­to D. R.)

Sur la scène du théâtre cet été, Stan­ley Clarke, Emile Pa­ri­sien et Chi­na Moses no­tam­ment. De­nis An­toine de­vise avec Kyle East­wood aux Vic­toires du Jazz à Juan, le  juillet der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.