Af­faire de la po­li­cière ni­çoise: une en­quête est ou­verte

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - L’info Du Jour -

Au len­de­main du si­gna­le­ment dé­po­sé par la po­li­cière mu­ni­ci­pale ni­çoise qui af­firme avoir su­bi des pres­sions de la part du­mi­nis­tère de l’In­té­rieur pour four­nir un rap­port « mo­di­fiable » sur les images cap­tées par le ré­seau de vi­déo­sur­veillance ni­çois le soir du  juillet, le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique a an­non­cé hier qu’il ou­vrait une en­quête pré­li­mi­naire sur des faits pré­su­més « d’abus d’au­to­ri­té ». Une an­nonce ac­cueillie avec « une grande sa­tis­fac­tion » par l’avo­cat de San­dra Ber­tin, Me Adrien Ver­rier qui sa­lue « le cou­rage du pro­cu­reur », même si pour lui, dans un contexte très po­lé­mique, « un clas­se­ment sans suite n’était pas po­li­ti­que­ment pos­sible ». Dans le même temps le par­quet de Paris lui aus­si ou­vert une en­quête pour ins­truire cette fois la plainte en dif­fa­ma­tion dé­po­sée par le mi­nistre de l’In­té­rieur Ber­nard Ca­ze­neuve qui ré­fute les al­lé­ga­tions de la po­li­cière ni­çoise. Par ailleurs, quatre plaintes contre X ont dé­jà été en­re­gis­trées par le par­quet de Nice. Elles visent les res­pon­sables de la Ville et de l’État en charge de la sé­cu­ri­té des fes­ti­vi­tés du  juillet à Nice. Le ma­gis­trat a dé­sor­mais six mois pour ju­ger de l’op­por­tu­ni­té d’ou­vrir ou non une en­quête.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.