Sain­teAnne, pa­tronne des ma­rins et des pê­cheurs

Sur les hau­teurs de la ville, hier, messes, pro­ces­sions vo­tives et dé­jeu­ner ont ponc­tué cette jour­née dé­diée à la sainte pa­tronne des gens de mer

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Saint-tropez -

Tout le monde n’a pas pu en­trer dans la cha­pelle hier en mi­lieu de ma­ti­née, tant l’af­fluence était grande. Com­me­chaque  juillet, les fi­dèles et les amis de la bra­vade et des tra­di­tions tro­pé­ziennes, ont ho­no­ré la mé­moire de la pa­tronne pro­tec­trice des gens de la mer, des ma­rin­setdes pe­cheurs. Messes, mais aus­si pro­ces­sions et dé­jeu­ner ont pon­tué les pre­mières heures de cette jour­née, très im­por­tan­te­dans le­ca­len­drier tro­pé­zien. Dans le cor­tège quia­dé­fi­lé tout au­tour de la cha­pelle sou­sun­so­leil ra­dieux, sainte Anne était por­tée par des femmes vê­tues de blanc, tout com­me­les­hommes qui por­taient, eux, son époux saint Joa­chim. Le pè­reJean-Paul Goua­ri­na bé­ni la terre, la mer et le vil­lage, et ex­hor­té les « ha­bi­tants, les corps de mé­tiers, les per­sonnes âgées, les­ma­lades et la jeu­nesse à par­ta­ger les mêmes be­soins, unis dans un même amour. »

(Pho­tos S. Ch.)

La pro­ces­sion a été ou­verte par le cé­poun Serge As­té­zan.

Les bustes de sainte Anne (à gauche) et de son époux Joa­chim.

La messe cé­lé­brée par le père Jean- Paul Goua­rin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.