Re­prise, sous le so­leil exac­te­ment

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - PH.B.

Un mois seule­ment après ce qui res­te­ra dans l’his­toire comme un cui­sant échec pour leRCT en fi­nale du Top 14(2921), les Tou­lon­nai­sont re­mis, hier, le bleu de chauffe pour se pro­je­ter à nou­veau vers l’ave­nir et se lan­cer à l’ abord age de nou­veaux dé­fis. L’échec bar­ce­lo­nais au­ra lais­sé bien des traces et il n’est pas sûr qu’il ait été to­ta­le­ment éva­cuéàce jour, mais cette cruelle page doit main­te­nant être­tour­née. Die­goDo­min­guez, fi­na­le­ment bien pré­sent à la­barre du ba­teau tou­lon­nais mal­gré le sé­rieux rou­lis de ces der­nières se­maines, va donc main­te­nant s’at­te­ler à re­par­tir du bon pied pour at­teindre le seul ob­jec­tif qui vaille à ses yeux: un­titre évi­dem­ment! Fi­na­le­ment bien en­tou­ré de MarcDalMa­so­pour la mê­lée, Jacques Del­mas char­gé de la touche et S te ve Me eh an pour le jeu de ligne des trois-quarts, le tech­ni­cien ar­gent in a re­fu­sé de re­ve­nir sur ses ré­cents états d’âme, sans dou­te­pour mieux se concen­trer sur sa pé­rilleuse mis­sion: « J’ai pu par­ler avec les per­sonnes di­rec­te­ment concer­né es par ces ré­cents pro­blèmes. Je n’ai rien à ajou­ter... Au fond de nous, on est tous égoïstes mais pour qu’un groupe fonc­tionne bien, tout le monde doit faire des sa­cri­fi­ces­pour le­bien de l’autre.»

« Bonne in­tel­li­gence »

Marc Dal Ma­so, qui a eu dès hier ma­tin une conver­sa­tion avec Jacques Del­mas, ne­niait pas qu’il fau­drait sans doute « une pe­tite se­maine pour sta­bi­li­ser la si­tua­tion» . Mais il­pen­sait sin­cè­re­ment que le staf­fal­lait pro­gres­si­ve­ment trou­ver ses marques et fonc­tion­ner en bonne in­tel­li­gence: « Les ten­sions doivent main­te­nant s’es­tom­per pour que le RCT avance à nou­veau cor­rec­te­ment... ». Jus­qu’à nou­velle crise, tout semble donc ren­tré dans l’ordre! Et les sup­por­ters Tou­lon­nais, qui en ont vu d’autres, ne se sont pas fait prier pour al­ler en­cou­ra­ger en masse leurs « rouge et noir » à la re­prise, mal­gré une cha­leur ac­ca­blante. Il a même fal­lu ou­vrir pré­ma­tu­ré­ment les grilles de Berg pour évi­ter qu’ils ne dé­bordent sur la route. Mas­sés jusque der­rière les grillages du centre d’en­traî­ne­ment, plus de mille per­sonnes se sont dé­jà por­tées au sou­tien de leur nou­velle équipe. Dix re­crues, pres­qu’au­tant de jeunes à in­té­grer, un staff re­nou­ve­lé et ren­for­cé, com­mel’avait an­non­cé Mou­rad Boud­jel­lal, bien pré­sent lui aus­si hier ma­tinàBerg: en quelques se­maines tout a chan­gé ou presque au RCT. Mais, et c’est le pre­mier en­sei­gne­ment de la sai­son: la­fer­veur et le­sat­tentes sont tou­jours aus­si im­por­tantes. Àmoins d’un mois de la re­prise fa­ceàBayonne, es­pé­rons sim­ple­ment qu’elles ne soient plus dé­çues...

(Pho­to Alex Went­sy)

Die­go Do­min­guez a re­fu­sé de re­ve­nir sur ses ré­cents états d’âme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.