Le Puy du Fou: un show à 19 mil­lions d’eu­ros

Ma­ga­zine Zone in­ter­dite (M6) pré­sente les cou­lisses du nou­veau spec­tacle du parc ven­déen

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Détente / Medias - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR ISA­BELLE MERMIN

Si­tué sur la com­mune des Épesses, le Puy du Fou, élu deux fois meilleur parc de loi­sirs à thème du monde, pro­pose un nou­veau spec­tacle his­to­rique, Le Der­nier Pa­nache. Zone in­ter­dite filme l’ im­mense mé­ca­nique puy­fo­laise et ven­déenne, prés idée par Ni­co­las de Villiers. Ni­co­las de Villiers, quel est le thème du nou­veau spec­tacle? Le Der­nier Pa­nache conte l’his­toire de Fran­çois Atha­nase Cha­rette de La Con­trie, hé­ros de la guerre d’Amé­rique et des guerres de Ven­dée dont le gé­nie mi­li­taire et les combats pour la li­ber­té ont été sa­lués par Na­po­léon. Il a ré­sis­té face aux « co­lonnes in­fer­nales » en­voyées pen­dant la Ter­reur. Quel est l’in­ves­tis­se­ment hu­main et fi­nan­cier ? L’en­semble du pro­jet a coû­té 19 mil­lions d’eu­ros et né­ces­site une équipe de 80 per­sonnes par spec­tacle, dont 40 en scène. Nous avons construit une salle cou­verte unique en son genre, le Théâtre des Géants. Des gra­dins cir­cu­laires de 500 tonnes tournent et en­traînent les 2500 spec­ta­teurs au coeur d’un map­ping vi­deo en ul­tra­haute dé­fi­ni­tion, dé­ployé à 180°. Le Puy du Fou est de­ve­nu une des­ti­na­tion de va­cances, et 50% de nos vi­si­teurs res­tent deux ou trois jours pour voir l’in­té­gra­li­té de nos spec­tacles. Com­ment re­cru­tez­vous ? Nous avons créé 650 nou­veaux rôles (bé­né­voles) pour la Ci­nés­cé­nie et avons une liste de 500 per­sonnes en at­tente, sou­vent d’an­ciens vi­si­teurs. Les Puy­fo­lais viennent de toute la France et même des Pays­Bas ou du Royaume­Uni. Nous pro­po­sons 26 aca­dé­mies pour for­mer les 8­25 ans, qui gagnent en­suite haut la main nos cas­tings. Quelques échanges se pra­tiquent avec Ca­va­lia au Qué­bec, le Cirque du So­leil ou le parc de Mar­ne­la­Val­lée. Qu’en est­il de l’ex­por­ta­tion du concept à l’étran­ger? Le Puy du Fou a con­çu, pro­duit et réa­li­sé, avec le groupe Ele­ven Arches et sur le mo­dèle de la Ci­nés­cé­nie, un spec­tacle pré­sen­té au châ­teau d’Au­ck­land, au nor­dest de l’An­gle­terre. L’en­semble du pro­jet, qui pré­voit aus­si un parc, a été ven­du près de 50 mil­lions d’eu­ros. Nous étu­dions une im­plan­ta­tion en Ita­lie et en Es­pagne, mais les sanc­tions eu­ro­péennes im­po­sées aux in­ves­tis­seurs russes, re­tardent notre pro­jet près de Mos­cou.

« LePuy­duFouest­de­ve­nuu­ne­des­ti­na­tion­de­va­cances, et50% de­nos­vi­si­teurs res­tent deuxou­trois jours­pour­voir­tous­noss­pec­tacles », confie le­pré­si­dent­du­parc­ven­déen.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.