Les ren­forts mi­li­taires se sont fait at­tendre dans le Var

Le dé­ploie­ment des ren­forts an­non­cés dans le cadre de l’opé­ra­tion Sen­ti­nelle a pris du re­tard hier. Les mi­li­taires doivent no­tam­ment com­plé­ter le dis­po­si­tif de sur­veillance des plages

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - L’info Du Jour -

Où sont pas­sés les mi­li­taires an­non­cés lun­di par la pré­fec­ture de la zone de dé­fense et de sé­cu­ri­té Sud (lire nos édi­tions pré­cé­dentes) ? Quelque 260 sol­dats de­vaient être po­si­tion­nés dans le dé­par­te­ment « d’ici mer­cre­di 27 juillet ». C’es­tà-dire hier. Cette me­sure de ré­orien­ta­tion de l’opé­ra­tion Sen­ti­nelle fait di­rec­te­ment suite à l’at­ten­tat de Nice, le 14 juillet, et à un contexte de me­nace ter­ro­riste très éle­vée. La pré­fec­ture in­di­quait hier que les ré­qui­si­tions né­ces­saires à l’em­ploi des forces mi­li­taires avaient été prises la veille et qu’il res­tait des ajus­te­ments à opé­rer quant à leur dé­ploie­ment sur le ter­rain. Un dé­ploie­ment qui se fai­sait at­tendre hier après-mi­di. L’at­taque d’une église en Nor­man­die, au len­de­main de l’an­nonce de l’ar­ri­vée de ces ren­forts, a-t-elle pous­sé les au­to­ri­tés à chan­ger leurs plans et à re­voir la carte des sites sen­sibles ?

Un exer­cice « tue­rie de masse »

« La sur­veillance de l’en­semble des lieux de cultes est im­pos­sible », tranchent des sources concor­dantes. D’au­tant plus que les sites sen­sibles ne manquent pas dans le dé­par­te­ment. Le pré­fet lui-même avait fait part d’une forme « d’ob­ses­sion » pour la sé­cu­ri­té des plages (nos édi­tions du 19 juillet). Les forces de sé­cu­ri­té n’ont d’ailleurs pas at­ten­du l’at­ten­tat de Nice pour ju­ger la me­nace sé­rieuse. Dès le 1er juin, la di­rec­tion dé­par­te­men­tale de la sé­cu­ri­té pu­blique or­ga­ni­sait un exer­cice « tue­rie de masse » dans un dé­cor de carte pos­tale. Les forces de l’ordre ont par ailleurs été in­vi­tées à sen­si­bi­li­ser les éta­blis­se­ments de plage sur les me­sures de vi­gi­lance à mettre en oeuvre. Et à in­ten­si­fier leur pré­sence sur des points ju­gés sen­sibles, à proxi­mi­té du lit­to­ral, mais pas uni­que­ment. Bref, les ef­forts de­man­dés sont tels que le ren­fort de forces ar­mées ap­pa­raît comme une né­ces­si­té pour la plu­part des élus lo­caux et mais aus­si par les ac­teurs de la sé­cu­ri­té pu­blique.

(Photo Franck Fer­nandes)

Des mi­li­taires de Mon­tau­ban en pa­trouille hier sur la Pro­me­nade des An­glais à Nice.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.