Trois re­crues trois étoiles

Ils vont dé­cou­vrir le CFA, ten­ter de s’y re­lan­cer ou de s’y ré­vé­ler. Voi­là trois nou­velles têtes à suivre dans les clubs va­rois cette sai­son, de Tou­lon à Fré­jus/St-Ra­phaël, en pas­sant par Hyères Tou­lon : Ch­ris­tophe Go­mis, l’at­trac­tion

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - AN. D.

La my­thique sé­rie « Olive et Tom » avait ré­vé­lé les ju­meaux Der­rick. Les ama­teurs du genre ont en­core en mé­moire la ca­ta­pulte in­fer­nale ou les prises d’ap­puis sur la barre trans­ver­sale. Dans un re­gistre plus cré­dible et tout aus­si spec­ta­cu­laire, Ch­ris­tophe Go­mis est ve­nu re­joindre son frère ju­meau Da­vid au Spor­ting club de Tou­lon. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les deux « bro­thers » parlent le même lan­gage : ce­lui du « un contre un ». Ce n’est pas le mal­heu­reux Oye­do­tum du Hyères FC qui di­ra le contraire. Le dé­fen­seur du HFC a vé­cu un cal­vaire face aux Go­mis lors du der­nier match ami­cal à Cos­te­belle (3-0).

Plus puis­sant que son ju­meau

Da­vid a ou­vert le feu. Il en­chaîne prise de balle su­blime en pleine course pour le dé­sta­bi­li­ser et dribble ex­té­rieur sur la re­prise d’ap­pui du dé­fen­seur. Il dé­borde et adresse un centre en re­trait par­fait pour Buis­son, qui marque. As­sez violent. Quelques mi­nutes plus tard, Ch­ris­tophe, qui évo­lue dans un re­gistre plus puis­sant et moins raf­fi­né, im­pose sa griffe. Contrôle vers l’avant, pas­se­ment de jambe su­per­so­ni­qu, coup de rein ter­rible pour un ca­viar en di­rec­tion de Mou­let, qui ins­crit le trio­sième but. Si Da­vid est sur la bonne tra­jec­toire de­puis trois ans, Ch­ris­tophe a connu une car­rière plus aty­pique. La sai­son pas­sée, il avait dé­mar­ré au FC Sey­nois (PHA) avant de re­joindre Tou­lon Le Las. À court de forme, il met les bou­chées doubles pour re­trou­ver son ni­veau et ter­mine la sai­son en trombe en CFA. Contre Pau, il tape dans l’oeil de Do­mi­nique Vei­lex, qui lui offre la pos­si­bi­li­té de re­trou­ver son frère en Azur et Or. Une as­so­cia­tion qui de­vrait faire des étin­celles. Une chose est cer­taine : quand les frères Go­mis touchent le bal­lon, un fris­son tra­verse les tri­bunes car il va se pas­ser quelque chose. Et dans le foot­ball mo­derne trop sou­vent asep­ti­sé on ap­pelle ça une bé­né­dic­tion !

(Photo Luc Bou­tria)

Le vé­loce Ch­ris­tophe Go­mis (à droite) a re­joint son frère Da­vid au Spor­ting. Prêt à faire des étin­celles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.