La Ci­ta­delle de­vient un dan­ce­floor géant un peu vide pour  Ma­ny Dj’s

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Saint-tropez - L.A.

La date avait tout de l’évé­ne­ment. Ima­gi­nez un peu, les frères Ste­phen et Da­vid De­waele alias 2 Ma­ny Dj’s, éga­le­ment connus pour leur ma­gis­tral groupe Soul­wax, pre­naient la ci­ta­delle mer­cre­di soir. Soit l’un des noms les plus res­pec­tés du mi­lieu elec­tro, of­fert sur un plateau dans un lieu char­gé d’his­toire re­vu pour l’oc­ca­sion dans une confi­gu­ra­tion club­bing avec tables hautes et pe­tits sa­lons co­sy pour si­ro­ter un ro­sé (avec mo­dé­ra­tion) en at­ten­dant le set vers 22 h30. Le tout avec un sound sys­tem in­croyable, sur­tout pour une pres­ta­tion de plein air. Oui mais voi­là, une fois de plus, les tra­vées sont bien clair­se­mées et il fau­dra toute l’éner­gie élec­tro-pop du duo pour don­ner un sem­blant d’am­biance.

In­vi­ta­tions gra­tuites

Chance, la com­pli­ci­té d’un pu­blic certes faible - quelques cen­taines de per­sonnes dont beau­coup d’in­vi­ta­tions gra­tuites de der­nières mi­nutes via Fa­ce­book mais dé­ter­mi­nées à pas­ser une bonne soi­rée, don­ne­ra le change. Les salves d’in­fra­basses qui vrillaient l’at­mo­sphère et les samples fu­tés des fran­gins De­waele, style Girls des Beas­tie Boys, ont fait le job pour que ceux qui avaient fait le dé­pla­ce­ment se tré­moussent comme des pe­tits fous sur ce dan­ce­floor mé­dié­val trop fai­ble­ment pris d’as­saut.

(Pho­tos L.A.)

Les frères De­waele alias  Ma­ny Dj’s, date phare de la pro­gram­ma­tion es­ti­vale de Live Na­tion hé­las bien peu fré­quen­tée mer­cre­di soir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.