Maxime Co­dou ex­pose son vil­lage pro­ven­çal

Le Mu­sée des arts et tra­di­tions po­pu­laires abrite l’oeuvre de l’ar­tiste de La Garde-Frei­net : quelque 3500 san­tons sont ras­sem­blés et re­pré­sentent des scènes de la vie quo­ti­dienne

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Grimaud - R. V. Cet­teex­po­si­tio­nest­vi­si­ble­du­di­man­cheau jeu­di, de 10 h 30 à 13 h et de 16 h à 20 h 30. L’en­trée est gra­tuite.

C’est une très belle ex­po­si­tion qui se tient au Mu­sée des arts et tra­di­tions po­pu­laires de Gri­maud, jus­qu’au mois de sep­tembre. Elle pré­sente le vil­lage pro­ven­çal de Maxime Co­dou, bien con­nu à La Garde-Frei­net, où il pré­sente une su­perbe crèche au mo­ment des fêtes. Cette ex­po est im­pres­sion­nante par son vo­lume. C’est un énorme tra­vail qui a été réa­li­sé : Maxime Co­dou et les membres de son as­so­cia­tion ont pas­sé des mil­liers d’heures à réa­li­ser les san­tons et créer ce vil­lage pro­ven­çal sur me­sure. Deux salles ac­cueillent plus de 3 500 san­tons, tous réa­li­sés à la main.

Jeu dé­cou­verte

De très nom­breuses scènes sont re­pré­sen­tées, par­mi les­quelles la trans­hu­mance des mou­tons, celle des ânes, des scènes agri­coles au­tour du blé, des olives. Quelques per­son­nages pro­ven­çaux cé­lèbres sont glis­sés par­mi les nom­breuses ac­ti­vi­tés quo­ti­diennes d’au­tre­fois. Un pe­tit jeu dé­cou­verte four­ni à l’ac­cueil per­met d’ob­ser­ver tout en s’amu­sant. L’inau­gu­ra­tion a eu lieu il y a quelques jours, en pré­sence des maires de Gri­maud et La Garde-Frei­net et du pre­mier ad­joint au maire de Saint-Tro­pez.

(Pho­tos R. V.)

Maxime Co­dou, au centre, au mo­ment de l’inau­gu­ra­tion.

Un ma­gni­fique tra­vail.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.