St-Tro­pez - Nice : les aé­ro­ports sous pa­villon ita­lien

L’État a dé­ci­dé de vendre les 60 % qu’il dé­tient au consor­tium por­té par At­lan­tia, so­cié­té co­tée en Ita­lie, pour plus de 1,2 mil­liard d’eu­ros. Un choix qui semble ras­su­rer les col­lec­ti­vi­tés lo­cales

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var - Côte D’azur - ERIC GAL­LIA­NO egal­lia­no@ni­ce­ma­tin.fr

C’est donc le consor­tium fran­co-ita­lien Az­zu­ra qui l’a em­por­té. Em­ma­nuel Ma­cron a an­non­cé hier le ré­sul­tat de l’ap­pel d’offres lan­cé en mai der­nier pour la vente des  % que dé­tient l’État dans la so­cié­té aé­ro­por­tuaire qui gère les pla­te­formes de Nice, Cannes et Saint-Tro­pez. Et l’heu­reux ga­gnant est le trio for­mé par la so­cié­té ita­lienne At­lan­tia, fi­liale du groupe Be­net­ton, l’aé­ro­port de Rome et EDF. Ce consor­tium devance le grou­pe­ment Vin­ci-Pré­di­ca-Caisse des Dé­pôts, l’autre pré­ten­dant (sur les onze can­di­da­tures ini­tiales) re­te­nu par l’État pour le sprint fi­nal. Cette vente va per­mettre de faire ren­trer , mil­liard d’eu­ros dans les fi­nances pu­bliques. Elle ga­ran­tit en outre le «dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique» de la Côte d’Azur, se­lon Em­ma­nuel Ma­cron, avec des droits de gou­ver­nance éten­dus pour les col­lec­ti­vi­tés lo­cales et la chambre de com­merce qui oc­cu­pe­ront six des dix sièges du fu­tur con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion. Les col­lec­ti­vi­tés lo­cales, qui jugent ce choix sa­tis­fai­sant, an­noncent tou­te­fois qu’elles se mon­tre­ront «vi­gi­lantes» à l’égard de ce nou­veau par­te­naire.

(Pho­to­doc Var-ma­tin)

L’aé­ro­port de Saint-Tro­pez im­plan­té à La Mole, spé­cia­li­sé dans le tou­risme d’af­faire et le tran­sport haut de gamme, ap­par­tient dé­sor­mais au groupe At­lan­tia, tout comme ceux de Nice et de Cannes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.