Mise au point

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Détente - Le billet de Phi­lippe Bou­vard

Le Pape l’a dit dans l’avion qui l’em­me­nait à Cra­co­vie re­joindre ces jeunes ca­té­chu­mènes : « Le monde est en guerre. Mais pas de re­li­gion. (...) Toutes les re­li­gions veulent la paix. » La messe est dite. Ce sont les ado­ra­teurs du Veau d’Or et les mé­créants qui or­ga­nisent, un peu par­tout, la Saint-Bar­thé­lé­my des in­no­cents. Point n’est be­soin d’avoir étu­dié le droit ca­non pour com­prendre que le Saint-Père met im­pli­ci­te­ment à l’in­dex – puis­qu’ils ne pra­tiquent au­cun culte – les libres pen­seurs. C’est-à-dire de pauvres hères ayant cher­ché en vain la foi sans trou­ver la di­vi­ni­té à la­quelle ils pour­raient adres­ser leurs prières et qu’on n’a ja­mais vu com­mettre la moindre atro­ci­té pour im­po­ser à au­trui leur manque d’idées. De braves gens, par­fois un peu pau­més aux­quels les mé­dias ne donnent pas la pa­role et qui ja­lousent sou­vent en leur for in­té­rieur les contem­po­rains ayant aper­çu une lu­mière au bout du tun­nel où se si­tue notre fin de vie. Grâce au Saint-Père les res­pon­sa­bi­li­tés sont claires et les cou­pables fa­ci­le­ment iden­ti­fiables. Donc, si vous voyez un in­di­vi­du, dé­pour­vu de tout em­blème re­li­gieux et ne pos­sé­dant sur lui au­cune image pieuse, pas­ser son che­min de­vant une église, un temple, une sy­na­gogue ou une mos­quée, si­gna­lezle aux po­li­ciers qui dé­sor­mais montent la garde sur tous les par­vis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.