Le Pré­co­nil et ses af­fluents ob­jets de toutes les at­ten­tions

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sainte-maxime - PA­TRICK ONIMUS

Si la sé­che­resse et les risques sé­vères d’in­cen­die de­meurent la pré­oc­cu­pa­tion prin­ci­pale de chaque com­mune en cette pé­riode es­ti­vale, les lits des cours d’eau, à sec ac­tuel­le­ment, font l’ob­jet, eux aus­si, de toutes les at­ten­tions. C’est la Com­mu­nau­té de com­munes du golfe de Saint-Tro­pez qui a la com­pé­tence pour l’en­tre­tien des cours d’eau de notre sec­teur. Des tra­vaux d’en­tre­tien sont en cours en ce mo­ment sur les lits du Pré­co­nil et de ses af­fluents.

Mille mètres cubes à en­le­ver

L’en­lè­ve­ment des at­ter­ris­se­ments (terre, li­mon, sable, gra­vier) et une coupe des cannes de Pro­vence sont réa­li­sés, afin d’évi­ter les phé­no­mènes d’em­bâcle lors de forts épi­sodes plu­vieux, ces fa­meuses em­bâcles qui ont pro­vo­qué bien des dé­gâts par le pas­sé. Rap­pe­lons que la ville de Sainte-Maxime a du­re­ment été tou­chée par d’im­por­tantes inon­da­tions ces der­nières an­nées. Afin de com­battre ce phé­no­mène, des tra­vaux sont en­ga­gés deux fois par an : « Il est im­por­tant de re­mettre à ni­veau le lit de ces cours d’eau », pré­cise l’ad­joint à l’en­vi­ron­ne­ment Pa­trice Ama­do qui se fé­li­cite éga­le­ment de l’étroite col­la­bo­ra­tion avec la Com­mu­nau­té de com­munes. Ré­ta­blir la ca­pa­ci­té d’écou­le­ment du lit du Pré­co­nil et de ses af­fluents de­meure une prio­ri­té. Près de 1 000 m3 d’at­ter­ris­se­ment sont en cours d’en­lè­ve­ment sur une bande li­néaire de trois cents mètres dans les méandres, l’opé­ra­tion du­re­ra au to­tal une quin­zaine de jours.

Les lits des cours d’eau, à sec ac­tuel­le­ment, font l’ob­jet, eux aus­si, font l’ob­jet de tra­vaux afin de ré­ta­blir la ca­pa­ci­té d’écou­le­ment. Ci-des­sus : Le Cou­lou­brier. (Pho­to P. O.)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.