Les Sey­nois par­ta­gés sur la pré­sence des mi­li­taires

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var - L. E.

Alors qu’une pa­trouille de mi­li­taires de l’opé­ra­tion Sen­ti­nelle était vue en dé­but de jour­née dans les quar­tiers sud (cô­té Fa­bré­gas), puis en mi­lieu de ma­ti­née dans le centre-ville, la pré­sence des mi­li­taires, hier ma­tin à La Seyne, ne semble pas dé­chaî­ner les pas­sions. « Ah bon ? Il y a des mi­li­taires? », in­ter­roge Cé­cile, ser­veuse au Bar Ru­dy, sur­prise de l’ap­prendre. Si la pré­sence des hommes en armes « ras­sure » cer­tains ha­bi­tants, d’autres ne voient pas l’in­té­rêt de ces pa­trouilles : « Leur pré­sence ne sert a rien au­jourd’hui. Toutes les fes­ti­vi­tés sont an­nu­lées. Les ter­ro­ristes ne vont pas ve­nir s’em… ici, y’a per­sonne!», scande Mi­ckaël. Mais au comp­toir de La Bras­se­rie de la mai­rie, Lio­nel-Charles, an­cien mi­li­taire, n’est pas du même avis: « On a une ar­mée, c’est pour qu’elle pro­tège le peuple fran­çais. Alors bien sûr que c’est une bonne chose!»

« À quatre, qu’est-ce qu’ils peuvent faire ? »

Un peu plus loin, au snack La Fée Mai­son, Oli­via avoue être apai­sée. «Je suis ma­man d’un jeune de 18 ans. Évi­dem­ment que je ne suis pas ras­su­rée lors­qu’il sort, sur­tout le soir. Sa­voir qu’il y a les mi­li­taires ou même la po­lice me ré­con­forte », ex­plique-t-elle. Va­lé­rie, sa voi­sine de table, n’est pas convain­cue. « Ils sont genre quatre à pa­trouiller. Qu’est-ce qu’ils peuvent faire? Il en faut plus, quitte à mo­bi­li­ser les CRS, la po­lice, la gen­dar­me­rie.» De leur cô­té, Ch­ris­tine, Éliane et Hi­cham sont tous les trois d’ac­cord pour dire que le tra­vail an­ti­ter­ro­riste doit s’ef­fec­tuer en amont. « Les ser­vices de ren­sei­gne­ment doivent tra­vailler en­semble», men­tionne Ch­ris­tine. Même si les avis sont par­ta­gés, les Sey­nois in­ter­ro­gés hier sont tout de même conscients de la me­nace. « Le dan­ger peut ve­nir de par­tout et n’im­porte quand, alors oui, avoir des mi­li­taires dans la ville est une bonne chose », conclut Hi­cham.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.