Une in­ter­ven­tion de po­lice dans un TGV à Tou­lon af­fole In­ter­net

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var - E. M.

L’in­for­ma­tion se­lon la­quelle la po­lice a pro­cé­dé hier à l’in­ter­pel­la­tion de « ter­ro­ristes pré­su­més» dans un TGV im­mo­bi­li­sé à Tou­lon est fausse. La ru­meur s’est pro­pa­gée comme une traî­née de poudre sur les ré­seaux so­ciaux et plu­sieurs autres sites In­ter­net.

Si­gna­lés à cause de leur ap­pa­rence

Une opé­ra­tion an­ti­ter­ro­riste dans un TGV à Tou­lon ? La pré­fec­ture du Var a im­mé­dia­te­ment dé­men­ti, évo­quant «un contrôle de po­lice Vi­gi­pi­rate » sans au­cune in­ter­pel­la­tion à la clé. Ce train, ef­fec­tuant la liai­son Ni­cePa­ris, a été im­mo­bi­li­sé pen­dant 45 mi­nutes. Se­lon nos in­for­ma­tions, la bri­gade an­ti­cri­mi­na­li­té (Bac) de Tou­lon a été ap­pe­lée pour contrô­ler deux per­sonnes, ma­ni­fes­te­ment de na­tio­na­li­té étran­gère, si­gna­lées aux contrô­leurs par une cliente, alors que le TGV se trou­vait entre Saint-Ra­phaël et Tou­lon. La pre­mière per­sonne était en règle, confirment des sources concor­dantes. L’autre a échap­pé aux po­li­ciers. Se­lon les té­moi­gnages re­cueillis, il pour­rait s’agir d’un mi­grant. Hier soir, le TGV était at­ten­du à Pa­ris avec un re­tard d’en­vi­ron une heure, in­di­quait un res­pon­sable de la SNCF.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.