Les sa­la­riés de Vin­ci en grève sur le ré­seau Es­co­ta jus­qu’à lun­di

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var / Carnet - V. G. 1. Les ré­seaux ASF (Sud-Ouest) et Co­fi­route (Centre) sont éga­le­ment concer­nés par cette grève.

Àl’ap­pel de la CGT, les sa­la­riés de Vin­ci au­to­routes ré­seau Es­co­ta sont en grève de­puis

(1) hier à 4 heures jus­qu’à lun­di 1er août à 6 heures. Ce mou­ve­ment s’est tra­duit, hier ma­tin sur l’A8 au péage de la Barque, par la pré­sence de gré­vistes dis­tri­buant des tracts aux au­to­mo­bi­listes. Ces der­niers au­raient bien ai­mé que les bar­rières soient le­vées pour les lais­ser pas­ser gra­tui­te­ment mais un huis­sier était là pour consta­ter que les per­son­nels ne fran­chis­saient pas ce pas.

 % des em­plois sup­pri­més

Les re­ven­di­ca­tions des élus et syn­di­qués de la CGT portent prin­ci­pa­le­ment sur l’em­ploi. « De­puis 2006, date de la pri­va­ti­sa­tion d’Es­co­ta sous l’au­to­ri­té de Vin­ci-Au­to­routes, nous su­bis­sons un plan so­cial dé­gui­sé. Sur 1 850 sa­la­riés CDI et CDD in­clus en 2006, 750 em­plois ont été dé­truits. Soit 39 % des ef­fec­tifs en 9 ans » ex­plique le tract. Phi­lippe Elia, char­gé de la com­mu­ni­ca­tion à la CGT sou­ligne éga­le­ment que « du­rant ce même laps de temps, grâce aux hausses de ta­rifs constantes su­bies par les usa­gers, Es­co­ta a vu son chiffre d’af­faires grim­per de 31 %. Les bé­né­fices cu­mu­lés de 1 477 mil­lions d’eu­ros en 9 ans, dont 180 mil­lions en 2015, ont été re­ver­sés à l’unique ac­tion­naire, Vin­ci ». Il re­lève aus­si que « Es­co­ta a dé­jà per­çu 5,3 mil­lions d’eu­ros de cré­dit im­pôt com­pé­ti­ti­vi­té em­ploi. Nous ré­cla­mons que cette somme soit ré­in­ves­tie dans l’em­ploi à Es­co­ta afin d’amé­lio­rer les condi­tions de tra­vail et de ga­ran­tir la sé­cu­ri­té de tous. Alors que le chô­mage est à son ni­veau re­cord, Vin­ci et Es­co­ta doivent par­ti­ci­per à l’ef­fort na­tio­nal en ré­ta­blis­sant les postes de tra­vail injustement dé­truits et en créant de nou­veaux em­plois comme c’était le cas avant 2006 ». D’autres de­mandes concernent les sa­laires, les re­la­tions de tra­vail et la main­te­nance du ma­té­riel.

(Pho­to DR)

La grève des per­son­nels sur le ré­seau au­to­rou­tier se pour­suit jus­qu’à lun­di à  heures.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.