Le cu­ré de St-Etienne-du-Rou­vray prend la pa­role à la mos­quée

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France - (Pho­to EPA) 1. Hier, on ap­pre­nait la mise en examen d’un homme chez qui a été re­trou­vée une vi­déo d’un des tueurs.

Don­nant par­fois lieu à d’émou­vantes scènes de com­mu­nion dans la peine, les hom­mages se sont pour­sui­vis hier, trois jours après l’as­sas­si­nat du père Jacques Ha­mel,  ans (). « Vous par­ta­gez notre dou­leur. Cette dou­leur est aus­si la vôtre », a dé­cla­ré le cu­ré de Saint-Étienne-du-Rou­vray, Au­guste Moan­da, de­vant des mu­sul­mans et plu­sieurs di­zaines de chré­tiens de la ville, lors de la prière du ven­dre­di à la mos­quée. «Je vou­drais ras­su­rer mes frères, ce que l’on voit, ce n’est pas le vrai is­lam. Nous de­vons

nous ser­rer les coudes », a-t-il ajou­té. Autre acte sym­bo­lique : la com­mu­nau­té mu­sul­mane de la ville a re­je­té la de­mande d’in­hu­ma­tion d’Adel Ker­miche, l’un des deux ter­ro­ristes, pour «ne

pas sa­lir l’is­lam » se­lon l’un de ses membres. Des ca­tho­liques ont ré­pon­du à l’ap­pel du pré­sident de la Confé­rence des évêques, Mgr Georges Pon­tier, à ob­ser­ver « une jour­née de jeûne et de prière » pour la France et « la paix dans le monde ».

« Le jeûne, c’est un peu une fa­çon de dire “c’est trop, y en a ras-le-bol ! ”. Il faut faire quelque chose, mais on le fe­ra pa­ci­fi­que­ment», ex­pli­quait Soeur Au­ré­lie,  ans, avant de s’en­gouf­frer dans l’église SaintGer­vais, au coeur de Pa­ris. Les deux prin­ci­pales fé­dé­ra­tions pro­tes­tantes, ain­si que le grand rab­bin de France, Haïm Kor­sia, à titre per­son­nel, se sont as­so­ciés à cet ap­pel. Le Conseil fran­çais du culte mu­sul­man (CFCM) a, lui, in­vi­té res­pon­sables de mos­quées, imams et fi­dèles à se rendre, de­main, à la messe pour ex­pri­mer « so­li­da­ri­té et com­pas­sion ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.