Au cam­ping c’est tous les sa­me­dis

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Le Dossier Du Dimanche -

Neuf ans dé­jà que l’An­glais John Oak­ley as­siste, chaque sa­me­di, au bal­let du chas­sé­croi­sé des va­can­ciers. Au cam­ping « Les lacs du Ver­don» à Ré­gusse. «Les dé­parts et les ar­ri­vées, c’est toutes les se­maines en ef­fet » , confirme Ch­ris­tophe Laurent, di­rec­teur de la struc­ture (notre pho­to). 150 dé­parts, au­tant d’ar­ri­vées. « Dès le mer­cre­di soir, on s’y pré­pare… » et ce d’au­tant que la jour­née du mer­cre­di compte aus­si par­mi les jours d’ar­ri­vée : « Nous avons ou­vert cette pos­si­bi­li­té à la clien­tèle. Du coup, le mer­cre­di per­met de désen­gor­ger un peu le sa­me­di… », où la ma­ti­née pour l’équipe du cam­ping, res­semble à une course contre la montre… Prise de ren­dez-vous, plan­ning d’état des lieux, ré­cu­pé­ra­tion des clés… Le client a nor­ma­le­ment fait le mé­nage du bun­ga­low, mais «on fait un pe­tit pas­sage tout de même… », ajoute Na­tha­lie, res­pon­sable de l’hé­ber­ge­ment. Chaque membre de l’équipe ac­com­pagne entre 12 et 15 dé­parts, sur un temps don­né. L’équipe de trente per­sonnes sait par­fai­te­ment gé­rer la si­tua­tion, « gros » wee­kend com­pris. Et ce d’au­tant que la « haute sai­son » a dé­jà com­men­cé de­puis plus d’un mois lors­qu’ar­rive ce fa­meux chas­sé-croi­sé. Ra­che­té en 2008 par le groupe Ho­mair, l’éta­blis­se­ment a in­ves­ti dans ses in­fra­struc­tures et de­puis, a re­trou­vé de belles cou­leurs es­ti­vales. Plus en­core de­puis trois ans, « lorsque nous avons re­fait le com­plexe aqua­tique… » Com­plexe qui de­vrait être en­core agran­di en pré­vi­sion de la sai­son pro­chaine d’ailleurs. Du coup, « les va­can­ciers ont ten­dance à se sé­den­ta­ri­ser da­van­tage du­rant leur sé­jour », même si le tou­risme vert conserve ses adeptes. La struc­ture d’hé­ber­ge­ment peut ac­cueillir jus­qu’à 2 300 per­sonnes en sai­son « On double la po­pu­la­tion du vil­lage! », sou­rit Na­tha­lie. Et on y vend la na­ture, le res­pect de l’en­vi­ron­ne­ment et du parc ré­gio­nal du Ver­don… En juillet, le cam­ping af­fi­chait un taux d’oc­cu­pa­tion de 90 %, et mal­gré le drame de Nice, ce se­ra du 100 % en août: de­puis que le groupe Ho­mair passe par une plate-forme de ré­ser­va­tions, ces der­nières sont en­re­gis­trées dès l’hi­ver… « Les prix sont plus at­trac­tifs », pour­suit le di­rec­teur, qui ajoute ne plus voir de dif­fé­rences si­gni­fi­ca­tives entre les juillet­tistes et les aoû­tiens… «La vraie pro­blé­ma­tique qui se pose à nous à pré­sent, c’est la clien­tèle qui confond cam­ping et hô­tel. Les ser­vices ne sont pas com­pa­rables… » Les prix non plus. Le Var compte 320 cam­pings, pour 134411 lits

1. Ca­pa­ci­té maxi­male d’ac­cueil, compte te­nu du nombre d’hé­ber­ge­ments.

2. Chiffre2015 du co­mi­té dé­par­te­men­tal du tou­risme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.