Un homme de dé­fis

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - ALEXANDRE DEMESY Jo­han Mi­coud en bref Né le 24 juillet 1973 (43 ans) à Cannes. An­cien mi­lieu of­fen­sif. Clubs: Cannes(1992-1996),Bor­deaux(1996-2000),Parme(20002002), Wer­der Brême (2002-2006), Bor­deaux (2006-2008). 17 sé­lec­tions en équipe de France

Il faut re­mon­ter à 1992 pour re­trou­ver les premières traces de Jo­han Mi­coud chez les pros. Membre de l’AS Cannes, le mi­lieu of­fen­sif fran­çais dé­bute en Di­vi­sion 2. Après une pre­mière an­née avec vingt-huit matches dans les jambes, le Can­nois dé­couvre la Di­vi­sion 1. Quatre ans pas­sés sur la Côte d’Azur ou il joue la majorité des matchs. Fin 96, il connaît son pre­mier trans­fert vers la Gi­ronde. À Bor­deaux, il est ti­tu­laire in­dis­cu­table. Lors de la sai­son 19971998, il ter­mine meilleur pas­seur du cham­pion­nat de France en ré­ga­lant Jean-Pierre Pa­pin, Cette pé­riode bor­de­laise s’ac­com­pagne d’un titre de cham­pion de France et de ses pre­miers matchs en Ligue des cham­pions. Dès 1999, il s’ha­bille en Bleu de France et at­teint l’apo­théose en 2000, en rem­por­tant le Cham­pion­nat d’Eu­rope. Juste après ce titre, Mi­coud part à l’étran­ger. Après deux sai­sons à Parme et une coupe d’Ita­lie, il s’en­vole pour l’Al­le­magne. Élé­ment ma­jeur du Wer­der Brême, il réa­lise le dou­blé coupe-cham­pion­nat en 2004. Quatre sai­sons fruc­tueuses en Al­le­magne avant de re­ve­nir po­ser ses ba­gages à Bor­deaux. Un club ou il an­nonce fin 2008 l’ar­rêt de sa car­rière. Amou­reux de foot, il reste dans ce do­maine en étant consul­tant té­lé d’abord sur Orange sport avant d’al­ler à Ca­nal + et de vivre l’Eu­ro sur L’Équipe 21. Il com­mence au­jourd’hui un nou­veau dé­fi à la tête de l’AS Cannes, son club for­ma­teur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.