Les se­crets d’une pré­pa­ra­tion olym­pique

Cou­lis­sesPour son do­cu­men­taire Sur les terres des cham­pions, le jour­na­liste s’est en­traî­né aux cô­tés des plus grands

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Détente - DA­MIEN CANIVEZ

France 3 dé­voile les cou­lisses d’une pré­pa­ra­tion olym­pique grâce à son do­cu­men­taire Sur­les­ter­resdes cham­pions, dif­fu­sé au­jourd’hui à12h 55. Sa­muel É tienne, l’ au­teur de l’ enquête, est al­lé au plus près des spor­tifs de haut ni­veau et n’a pas hé­si­té à se je­ter à l’eau. «J’ ai bu la tasse à de nom­breuses re­prises …», re­con­naît sans rou­gir Sa­muel É tienne, le pré­sen­ta­teur du do­cu­men­taire Sur les terres des cham­pions, dif­fu­sé au­jourd’hui à 12 h 55, sur France 3. Ce grand pas­sion­né de tri­ath­lon est al­lé à la ren­contre des plus grands spor­tifs fran­çais, qu’ils soient cy­clistes, na­geur sou cou­reurs. Ces der­niers, qui s’ ap­prêtent à par­ti­ci­pe­raux jeux Olym­piques de Rio, ont ou­vert leur centre d’en­traî­ne­ment aux ca­mé­ras de France Té­lé vi­sions. Plus in­té­res­sant en­core: il sont ac­cep­té de par­ta­ger leur pré­pa­ra­tion phy­sique avec Sa­muel Étienne, le temps d’un re­por­tage. « À la té­lé­vi­sion, nous voyons tou­jours les ath­lètes de haut ni­veau entre eux. Le fait que je me confronte à eux per­met aux té­lé­spec­ta­teurs de me­su­rer la dif­fé­rence entre un spor­tif du dimanche et un grand cham­pion », ex­pli­quet-il. Même si cette enquête im­mer­sive ne peut que confir­mer cette thèse, elle sou­ligne aus­si le fait que l’eau n’est pas l’élé­ment de pré­di­lec­tion de l’ani­ma­teur de Ques­tions pour un cham­pion. Ce der­nier s’est ren­du au Stade d’Eaux vives Pau-Py­ré­nées, où évo­lue le kaya­kiste Sé­bas­tien Com­bot. Le di­rec­teur du site lui a sug­gé­ré une ini­tia­tion au ca­noë­kayak grâce à un ba­teau gon­flable.Dès les pre­miers coups de pa­gaie, Sa­muel Étienne peine à res­ter sur l’em­bar­ca­tion, glisse de l’en­gin et se laisse em­por­ter par le cou­rant. Plus de peur que de mal pour le jour­na­liste, qui par­vient à sor­tir la tête de l’eau. Au Cercle des na­geurs d’An­tibes, le re­por­ter a en­le­vé sa com­bi­nai­son de plon­gée pour en­fi­ler un maillot de bain. Dans le bas­sin où nage C or a lie Bal­my,i la lan­cé un dé­fi cu­lot té à la cham­pionne mar­ti­ni­quaise : faire une course de 50 mètres .« Lors qu’ elle est ar­ri­vée à l’ autre ex­tré­mi­té du bas­sin, je ve­nais à peine de dé­pas­ser­la pre­mière moi­tié », se sou­vient-il. Si le bi­lan spor­tif de Sa­muel Étienne est mi­ti­gé, ses ex­pé­riences aqua­tiques lui au­ront per­mis d’éta­blir un lien pri­vi­lé­gié avec les ath­lètes, lui per­met­tant de re­cueillir des té­moi­gnages sans langue de bois.

Sa­muel Étienne a réa­li­sé un rêve en s’en­traî­nant aux cô­tés de Fran­çois Per­vis, sex­tuple cham­pion du monde de cy­clisme sur piste.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.