Trinh-Duc at­tend Mont­pel­lier de pied ferme

À l’avant-veille d’af­fron­ter ses an­ciens co­équi­piers, l’ou­vreur in­ter­na­tio­nal gère plu­tôt bien la pres­sion et af­fiche une sé­ré­ni­té de bon aloi

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page - PHI­LIPPE BERSIA

Cette se­maine Fran­çois Trinh-Duc n’a pas cou­pé son té­lé­phone. Il au­rait peut-être dû car son mo­bile n’a pas ar­rê­té de son­ner. Des jour­na­listes, des amis, des joueurs, tout le monde vou­lait lui par­ler avant ses re­trou­vailles avec son club for­ma­teur. Comme s’il s’ap­prê­tait à vivre un évé­ne­ment ma­jeur dans sa vie de joueur. L’in­ter­na­tio­nal re­con­naît que ce match, qu’il va dis­pu­ter au Vé­lo­drome de­vant sa fa­mille et contre ses an­ciens co­équi­piers se­ra for­cé­ment spé­cial. Mais pas­sé l’at­tente du coup d’en­voi, ce ne se­ra qu’un match de plus à son comp­teur : « C’est une se­maine par­ti­cu­lière qui a com­men­cé à Mar­cous­sis et qui va se fi­nir au Vé­lo­drome contre Mont­pel­lier. Oui, ce se­ra un match par­ti­cu­lier, avec un en­vi­ron­ne­ment par­ti­cu­lier. Mais, moi, je vais sur­tout me concen­trer sur ma pres­ta­tion et es­sayer de faire ga­gner mon équipe. Une fois que le coup d’en­voi est don­né, on ne re­garde plus trop qui en face. C’est sur­tout avant et peut-être après que ce se­ra dif­fé­rent... ».

« Au­cun sen­ti­ment de re­vanche »

Dé­jà concen­tré sur son su­jet, F.T.D. est ap­pa­ru hier en con­fé­rence de presse, re­la­ti­ve­ment se­rein. Prêt à tout as­su­mer. Et même à par­don­ner pour sa sor­tie un peu sa­bor­dée par Jake White l’an der­nier : « C’est moi qui ai choi­si de par­tir. J’as­sume en­tiè­re­ment ce choix. J’ai dé­ci­dé de chan­ger pour connaître autre chose. Je ne re­grette rien. Je suis très épa­noui ici en tant que joueur et en tant qu’homme. Les re­la­tions d’ami­tié ou d’amour se fi­nissent par­fois comme ça. Je n’ai au­cun sen­ti­ment de re­vanche. Au­jourd’hui, je re­garde le dé­but de sai­son de Tou­lon et je vois que ce se­rait vrai­ment très po­si­tif de ga­gner ce match. Ça nous fe­rait le plus grand bien pour la suite en terme de points et de confiance… ». La sienne a grim­pé en flèche de­puis son drop réus­si à Tou­louse et des fé­li­ci­ta­tions plus glo­bales de Jon­ny Wil­kin­son. Mais l’in­ter­na­tio­nal qui a dé­jà re­fer­mé la pa­ren­thèse « équipe de France » pour se pro­je­ter sur ce match ne peut pas s’en conten­ter : «On pro­gresse. Il y a pas mal de choses qui com­mencent à être plus hui­lées. On se cherche en­core. La com­po change beau­coup. Mais nos pres­ta­tions sont de mieux en mieux. On a en­core une grosse marge de pro­gres­sion et moi, aus­si, au sein de ce groupe même si je me sens de mieux en mieux…»

« Je com­mence à avoir des re­pères »

His­toire de ne pas être lar­gué, il est aus­si res­té en contact avec ses co­équi­piers en dé­but de se­maine. « Je n’ai pas en­core vu Mike Ford mais j’ai eu des liens avec Die­go et pas mal de joueurs donc je sais à peu près ce qu’il s’est pas­sé en terme de tra­vail. J’ai pas mal de choses à en­gran­ger pour pré­pa­rer ce match.» Dé­jà ti­tu­laire à six re­prises de­puis le dé­part du Top 14, Fran­çois Trinh-Duc qui ne vou­lait sur­tout pas ra­ter ce choc, va l’abor­der en pleine forme : « Oui. Je com­mence à avoir des re­pères et je pré­fère en­chaî­ner les matches. C’est bon pour les au­to­ma­tismes, le tra­vail, la confiance », re­con­naît l’en­fant du Pic Saint-Loup qui n’a rien ou­blié de son seul et unique ren­dez-vous dans l’an­cien Vé­lo­drome de Mar­seille. « C’était en de­mi-fi­nale du cham­pion­nat 2011 avec Mont­pel­lier contre le Ra­cing. Ce match avait été ex­cep­tion­nel. On avait bat­tu le fa­vo­ri et tous les Mont­pel­lie­rains s’étaient dé­pla­cés. Les rues de Mar­seille étaient aux cou­leurs de Mont­pel­lier, ça avait été fa­bu­leux. C’était un match à sus­pense et un très bon sou­ve­nir », conclut-il comme pour conju­rer un éven­tuel sort contraire...

(Pho­to Ph.B.)

Fran­çois Trinh-Duc est prêt à tout as­su­mer... Ses choix pas­sés, le pré­sent et l’ave­nir im­mé­diat du RCT.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.