Mon­te­bourg fait le pa­ri de la Pri­maire

L’ex-mi­nistre de l’Éco­no­mie, qui s’est dé­cla­ré can­di­dat hier soir, bat­trait Hol­lande… mais pas Valls, se­lon notre son­dage BVA-Sa­les­force-Orange

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page - MI­REILLE MAR­TIN mmar­tin@var­ma­tin.com

Voi­là qui de­vrait cla­ri­fier les choses. La dé­cla­ra­tion de can­di­da­ture d’Ar­naud Mon­te­bourg à la pri­maire de la gauche, ain­si que l’annonce des mo­da­li­tés pré­cises par le Con­seil na­tio­nal du Par­ti so­cia­liste (lire ci-des­sous), vont se­lon toute vrai­sem­blance rendre ce scru­tin, en­core loin­tain, plus concret pour les Fran­çais. Car jus­qu’ici, c’était le grand flou, comme en té­moigne notre son­dage BVA-Sa­les­force-Orange pour la presse ré­gio­nale : on y dé­couvre qu’un

(1) tiers d’entre eux est in­té­res­sé par la pri­maire à gauche… mais seule­ment 4 % iraient vo­ter si le scru­tin avait lieu di­manche pro­chain.

Un Fran­çais sur trois in­té­res­sé…

Qu’elle se dé­roule à droite ou gauche, la pri­maire in­té­resse tout au­tant les Fran­çais. Pour celle de la gauche, ils se dé­clarent in­té­res­sés pour 32% d’entre eux. (12% se disent « beau­coup in­té­res­sés » ,20% «as­sez».) Pour la pri­maire de la droite, ils étaient certes lé­gè­re­ment plus nom­breux (35%) à ex­pri­mer leur in­té­rêt (notre son­dage pa­ru le 24 sep­tembre). Mais la pri­maire de la droite oc­cu­pant ac­tuel­le­ment l’es­pace mé­dia­tique, ce­ci ex­plique peut-être ce­la. Et ce pour­cen­tage de 44% par­mi les per­sonnes son­dées qui dé­clarent « ne pas s’in­té­res­ser du tout» à la pri­maire à gauche.

...sans vou­loir vo­ter

En re­vanche, ce n’est plus du tout la même af­faire quand on de­mande aux per­sonnes son­dées si elles en­vi­sagent d’al­ler ef­fec­ti­ve­ment vo­ter pour cette pri­maire à gauche. Seule­ment 4% d’entre elles se dé­clarent prêtes… Soit un po­ten­tiel de 1,8mil­lion de vo­tants contre 3,5mil­lions d’élec­teurs po­ten­tiels don­nés pour la pri­maire de droite. Et la ré­gion Pa­ca ne se dis­tingue pas du reste du pays, con­trai­re­ment à la pri­maire à droite où elle ap­pa­rais­sait comme la plus mo­bi­li­sée des ré­gions (12% d’in­ten­tions de vote). Un manque de mo­ti­va­tion qui s’ex­plique sans doute, en par­tie, par le flou en­tou­rant en­core ce scru­tin. Mais aus­si par sa date plus loin­taine dans le ca­len­drier.

Hol­lande can­di­dat: avan­tage Mon­te­bourg

En l’ab­sence pour le mo­ment de liste de can­di­dats of­fi­ciels, deux hy­po­thèses ont été re­te­nues pour le son­dage. Dans la pre­mière, où le chef de l’État se­rait can­di­dat à la pri­maire, il l’em­por­te­rait au 1er tour (43% des suf­frages) de­vant Ar­naud Mon­te­bourg (33%) et Be­noît Ha­mon (14%). En re­vanche, au 2nd tour, Fran­çois Hol­lande (48%) se­rait bat­tu par son an­cien mi­nistre de l’Eco­no­mie (52%). Le­quel re­ce­vrait le sou­tien des sym­pa­thi­sants de la gauche hors PS et du re­port de voix des élec­teurs de Be­noît Ha­mon. Il ra­fle­rait aus­si les voix des jeunes (65% des moins de 35 ans). Tan­dis que Fran­çois Hol­lande re­grou­pe­rait au­tour de lui 69% des sym­pa­thi­sants so­cia­listes.

Valls can­di­dat: Valls vain­queur

Dans l’hy­po­thèse où Fran­çois Hol­lande ne se­rait pas can­di­dat, mais son ac­tuel Pre­mier mi­nistre pré­sent, ce der­nier se trou­ve­rait en tête au 1er tour avec 44% des suf­frages. Sui­vi d’Ar­naud Mon­te­bourg (31%), Be­noît Ha­mon te­nant tou­jours la 3e place (14%). Au 2nd tour, Ma­nuel Valls sor­ti­rait éga­le­ment vain­queur, mais l’écart se res­ser­re­rait avec Ar­naud Mon­te­bourg: 51% pour le pre­mier, 49% pour le se­cond. À no­ter que Ma­nuel Valls mo­bi­li­se­rait 66 % des sym­pa­thi­sants PS tan­dis qu’Ar­naud Mon­te­bourg fe­rait lui, sans sur­prise, le plein des élec­teurs de la gauche hors PS (80 % d’entre eux).

1. En­quête réa­li­sée par In­ter­net du 13 au 20 sep­tembre au­près de 9 255 per­sonnes ins­crites sur les listes élec­to­rales, se­lon la mé­thode des quo­tas.

(Pho­tos MaxPPP, IP et PQR/Le Pa­ri­sien)

Mau­vaise nou­velle pour le chef de l’Etat: il l’em­por­te­rait au au con­trai­re­ment à son Pre­mier mi­nistre.

nd...

er

tour, mais se fe­rait battre

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.