Le pape ré­veille la polémique sur la « théo­rie du genre »

Le sou­ve­rain pon­tife a cri­ti­qué son en­sei­gne­ment dans les ma­nuels sco­laires fran­çais, l’ac­cu­sant d’être le « grand en­ne­mi du ma­riage ». La mi­nistre de l’Edu­ca­tion na­tio­nale n’a guère ap­pré­cié

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Le pape Fran­çois a ac­cu­sé les ma­nuels sco­laires fran­çais de pro­pa­ger un « sour­nois en­doc­tri­ne­ment de la théo­rie du genre ». sus­ci­tant les cri­tiques à gauche des mi­nistres Na­jat Val­laud-Bel­ka­cem et Ma­ri­sol Tou­raine, et des ré­ac­tions plu­tôt nuan­cées à droite. Di­manche, dans l’avion qui le ra­me­nait du Cau­case, le sou­ve­rain pon­tife a ra­con­té une anec­dote : un père de fa­mille ca­tho­lique fran­çais lui a confié comment son fils de dix ans, in­ter­ro­gé sur ce qu’il vou­lait faire plus tard, avait ré­pon­du : « Être une fille. » « Le père s’est alors ren­du compte que dans les livres des col­lèges, la “théo­rie du genre” conti­nuait à être en­sei­gnée, alors que c’est contre les choses na­tu­relles », se­lon le pape. Pour le sou­ve­rain pon­tife, « faire un en­sei­gne­ment dans les écoles sur cette ligne » s’ap­pa­rente à une vo­lon­té de « chan­ger les men­ta­li­tés », à une «co­lo­ni­sa­tion idéo­lo­gique ».

Ces pro­pos, sans être to­ta­le­ment in­édits dans la bouche de Fran­çois, n’ont pas man­qué de faire ré­agir en France. « Le pape souffle avec le vent de la ré­ac­tion », a ac­cu­sé, pour sa part, l’as­so­cia­tion fé­mi­niste et LGBT Les Ef­fron­té-e-s. Les ma­nuels « ne com­portent au­cune ré­fé­rence ni men­tion de

cette “théo­rie du genre”, mais confortent les prin­cipes ré­pu­bli­cains de li­ber­té et d’éga­li­té », a rec­ti­fié le groupe des édi­teurs d’édu­ca­tion. «Iln’ya­pasde “théo­rie du genre”, il y a des “études de genre” qui visent à sa­voir comment le genre est construit so­cia­le­ment, ce qui est ex­trê­me­ment in­té­res­sant. Entre “théo­rie du genre” et “théo­rie du com­plot”, il n’y a pas bien loin : il est un peu dom­mage que le pape che­vauche ce genre de su­jets », a abon­dé Fré­dé­ric Sève, se­cré­taire gé­né­ral du Sgen-CFDT, syn­di­cat ré­for­miste d’en­sei­gnants. Pour la mi­nistre des Af­faires so­ciales et de la San­té Ma­ri­sol Tou­raine, le pape « a fait preuve de plus de dis­cer­ne­ment » par

le pas­sé. « C’est une er­reur de sa part. Per­sonne ne l’at­ten­dait là-des­sus. Le dé­bat en France n’existe pas. C’est dé­pla­cé, in­utile », a-t-elle confié à l’Agence France Presse.. La mi­nistre de l’Edu­ca­tion na­tio­nale, Na­jat Val­laud-Bel­ka­cem, a « re­gret­té » sur France In­ter une « pa­role pour le moins lé­gère et in­fon­dée » : « Sur des su­jets aus­si sé­rieux que ce­la, on a donc au­jourd’hui des in­té­gristes ca­pables d’em­bar­quer, y com­pris le pape, dans leur fo­lie men­son­gère? Moi ça me met très en co­lère, hon­nê­te­ment. »

« Po­lé­miques sté­riles et in­fon­dées »

« Qui êtes-vous, Mme @na­jatvb, pour re­gret­ter des “pa­roles lé­gères et in­fon­dées” du pape ? », a ta­clé le dé­pu­té Les Ré­pu­bli­cains Her­vé Ma­ri­ton, op­po­sant au ma­riage ho­mo­sexuel. « Cer­taines po­lé­miques sont sté­riles et in­fon­dées. Il suf­fit de lire ce qu’a dit le pape

pour s’en aper­ce­voir », a re­la­ti­vi­sé dans un tweet le porte-pa­role de la Conférence des évêques de France, Mgr Oli­vier Ri­ba­deau Du­mas. Le dé­bat sur la « théo­rie du genre », dont les contemp­teurs agitent la peur d’une « in­dif­fé­ren­cia­tion sexuelle », avait été vi­ru­lent en 2014. Mais les pro­pos du pape ont trou­vé, hier, as­sez peu de re­lais à droite, hor­mis dans les cercles an­ti­ma­riage gay. « Je crois qu’il est al­lé un peu vite en be­sogne », a dé­cla­ré la dé­pu­tée LR Na­tha­lie Kos­cius­ko-Mo­ri­zet.

Une his­toire de pu­ber­té...

L’an­cienne se­cré­taire d’Etat à la Fa­mille Na­dine Mo­ra­no (LR) s’est mon­trée pru­dente : « Sur cette ques­tion je suis moins in­quiète que le pape sans doute, mais je ne vois pas aus­si à quel[s] livre[s] il fait ré­fé­rence. » La pré­si­dente du groupe édu­ca­tion du Syn­di­cat na­tio­nal de l’édi­tion, Syl­vie Mar­cé, a te­nu, hier sur Fran­cein­fo,

à « ras­su­rer » : « Les seuls ma­nuels qui pour­raient évo­quer le su­jet sont les ma­nuels de sciences de 6e. On ap­prend aux en­fants ce qu’est la pu­ber­té, mais c’est un cha­pitre scien­ti­fique qui dit juste comment les en­fants évo­luent et comment se ma­ni­feste la pu­ber­té. Mais il n’y a rien du tout c on­cer­nant une théo­rie du genre.» Cette polémique jette, en outre, une lu­mière vive sur la re­la­tion am­bi­va­lente qui lie le pon­tife sud-amé­ri­cain à la France, évo­quée avec af­fec­tion après chaque at­ten­tat, mais dé­peinte en « fille aî­née » de l’Eglise pas as­sez « fi­dèle » ou cri­ti­quée pour sa laï­ci­té

« exa­gé­rée ». Le pape Fran­çois, après trois ans et de­mi de pon­ti­fi­cat, n’a tou­jours pas confir­mé de voyage dans l’Hexa­gone.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.