« On s’est re­mis en ques­tion »

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR J.-C. B.

Wis­sem Hmam est un roc. Vic­time d’une luxa­tion d’un doigt de la main droite lors de la de­mi-fi­nale du Tro­phée des cham­pions contre Nantes le  sep­tembre der­nier, l’an­cien in­ter­na­tio­nal tu­ni­sien n’a pas pour au­tant cé­dé sa place au centre de la dé­fense ra­phaë­loise. Ce soir, il se­ra au coeur du com­bat.

Comment va votre main ? Je ne dis pas que ce­la ne m’a ja­mais fait souf­frir, mais ça ne m’a en tout cas ja­mais em­pê­ché de jouer. Ce n’est pas une telle bles­sure qui va m’ar­rê­ter.

Est-ce que le match nul ini­tial contre Sa­ran a fi­na­le­ment été un mal pour un bien ? Ce que l’on peut dire, c’est que ce ré­sul­tat nous a per­mis de nous re­mettre en ques­tion, de nous in­ter­ro­ger sur notre ren­de­ment, de bien ci­bler nos ob­jec­tifs. Mal­gré tout le res­pect que je dois à cette équipe de Sa­ran, ce match nul n’était pas pré­vu. Mais c’est le sport. Mont­pel­lier vient aus­si d’en faire les frais en per­dant à Ivry. Nous, on a heu­reu­se­ment évi­té la dé­faite.

Votre suc­cès à Sé­les­tat vous a ras­su­rés ? Oui, bien sûr. Tous les points sont im­por­tants. Notre force ces der­nières sai­sons, c’était notre dé­but de cham­pion­nat. Si nous nous im­po­sons contre Dun­kerque, nous se­rons dans les temps. C’est un ad­ver­saire que nous de­vons d’au­tant plus battre que c’est un ri­val di­rect pour le top .

Quelle va être la clé du match? Il y en a plu­sieurs. D’abord de notre ca­pa­ci­té de dé­fendre va dé­pendre en par­tie le ré­sul­tat. Il va fal­loir les faire re­cu­ler dans l’im­pact, bien gé­rer le re­pli dé­fen­sif et être lu­cide en at­taque. Il va fal­loir ré­soudre tous leurs points forts et nos points faibles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.