La pro­tec­tion de l’en­fance entre à l’uni­ver­si­té par la grande porte

Ta­pis rouge! Jean-Pierre Ro­sencz­veig, le ma­gis­trat spé­cia­liste des droits de l’en­fant, a ou­vert cette nou­velle for­ma­tion lan­cée par le Dé­par­te­ment et la fac de Tou­lon pour les pro­fes­sion­nels

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var - MI­REILLE MAR­TIN mmar­tin@var­ma­tin.com

Ce­la com­mence très, très bien. Pour ou­vrir la nou­velle for­ma­tion «Pro­tec­tion de l’en­fance» à l’uni­ver­si­té de La Garde, le choix de Jean-Pierre Ro­sencz­veig (1), l’an­cien pré­sident du tri­bu­nal pour en­fants de Bo­bi­gny, a fait l’una­ni­mi­té par­mi les « élèves » de cette pre­mière pro­mo­tion. L’homme, au­jourd’hui en re­traite (ac­tive !) a consa­cré sa vie à la cause des en­fants.

De l’hu­main dans l’ad­mi­nis­tra­tif

Spé­cia­liste re­con­nu (et car­ré­ment pas­sion­né) des droits des mi­neurs pour les­quels il a oeu­vré sans re­lâche, Jean-Pierre Ro­sencz­veig a don­né le ton : «Dans notre so­cié­té, on fi­nit par en­tendre par­ler plus de “droit à l’en­fant” que des “droits de l’en­fant”. Il faut haus­ser le ni­veau de la pro­tec­tion de l’en­fance et bâ­tir un pro­jet au­tour de l’en­fant à la fois in­di­vi­duel, po­li­tique et na­tio­nal.» Ce qui passe par «la ré­in­tro­duc­tion de l’hu­main dans l’ad­mi­nis­tra­tif». Et par une po­li­tique co­hé­rente à l’éche­lon na­tio­nal et à ce­lui des ter­ri­toires. «Il faut cla­ri­fier les com­pé­tences de l’État, des dé­par­te­ments et des in­ter­com­mu­na­li­tés.» Sa­chant que la po­li­tique de l’en­fance re­pré­sente un bud­get to­tal de plus de 7 mil­liards, mieux vaut en ef­fet sa­voir qui fait quoi et vrai­ment tra­vailler en­semble dans l’in­té­rêt des en­fants. Cette for­ma­tion, qui condui­ra les pro­fes­sion­nels à un di­plôme uni­ver­si­taire « Pro­tec­tion de l’en­fance », tombe plus qu’à pic. Le Dé­par­te­ment, par le biais de l’Ob­ser­va­toire dé­par­te­men­tal de la pro­tec­tion de l’en­fance (ODPE), y tra­vaillait avec l’uni­ver­si­té de Tou­lon bien avant que ne sorte la loi du 14 mars 2016. La­quelle charge l’ODPE d’éla­bo­rer la for­ma­tion des pro­fes­sion­nels de l’en­fance. Du coup, le Var fait par­tie de ces rares dé­par­te­ments, avec la Gi­ronde et Pa­ris, qui peuvent d’ores et dé­jà pro­po­ser cette spé­cia­li­sa­tion. «Notre champs de com­pé­tences se trouve dans un angle mort des po­li­tiques pu­bliques. A 15 mètres de lui, un pro­fes­sion­nel ne sait pas ce qui se fait ailleurs. Et ce­la n’in­té­resse pas la classe po­li­tique…»

(Pho­tos Frank Mul­ler)

Jean-Pierre Ro­sencz­veig, l’an­cien pré­sident du tri­bu­nal pour en­fants de Bo­bi­gny et pre­mier «ex­pert».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.