À Tou­lon le suc­cès est au ren­dez-vous de­puis  ans

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Le Dossier Du Dimanche - S.A.

Ou­vert de­puis 2001, le ma­ga­sin Ikea de Tou­lon-La Va­lette ren­contre un suc­cès fou. Il est de­ve­nu LA ré­fé­rence de la vente de meubles dans le Var. «Cet an­ni­ver­saire per­met de cé­lé­brer la réus­site du ma­ga­sin de­puis plus de dix ans. Nous sommes très fiers de voir que le suc­cès est au ren­dez-vous toutes les an­nées », se ré­jouit Florian Mel­let, di­rec­teur du ma­ga­sin à Tou­lon. Avec 300 col­la­bo­ra­teurs – dont plus de 80 pré­sents de­puis l’ou­ver­ture – Ikea de Tou­lon-La Va­lette est un de pi­liers de l’en­seigne sué­doise en France. «On ne cesse d’in­ves­tir pour le ma­ga­sin, ce qui prouve que nous avons de bons ré­sul­tats.» Car c’est pro­ba­ble­ment là l’une des clés de la réus­site. La dy­na­mique de croissance ac­tuelle de l’en­seigne per­met d’in­ves­tir sans cesse à Tou­lon. Ob­jec­tif prin­ci­pal: gar­der le ma­ga­sin comme neuf « pour sa­tis­faire le client ». En 2009, de gros tra­vaux ont été me­nés pour agran­dir sa su­per­fi­cie. L’es­pace cui­sine et le res­tau­rant ont eux aus­si eu droit des amé­lio­ra­tions ces der­nières an­nées. Et ce­la ne s’ar­rête pas là puisque de nou­veaux tra­vaux au­ront lieu cou­rant 2017. Toute la par­tie ac­ces­soires et mar­ché de­vraient être ré­no­vés. Du­rée des opé­ra­tions : trois mois. Si au­cun chiffre d’af­faires n’est communiqué, le di­rec­teur de l’en­seigne à Tou­lon l’as­sure : «2015-2016 a été une très bonne sai­son. Celle en­ta­mée dé­but sep­tembre le se­ra cer­tai­ne­ment. Nous sommes confiants ».

Une clien­tèle fi­dèle à Tou­lon

Tous ces « chan­ge­ments » sé­duisent les clients, tou­jours aus­si fi­dèles. Ces mo­di­fi­ca­tions ma­jeures «jouent en fa­veur du ma­ga­sin et ex­pliquent entre autre la réus­site. Les clients s’y sentent bien et c’est là notre prio­ri­té », se fé­li­cite Florian Mel­let. Confir­ma­tion au­près des consom­ma­teurs : « Hon­nê­te­ment, Ikea reste le nu­mé­ro 1 du mo­bi­lier à mes yeux. J’y achète des meubles, mais aus­si des ac­ces­soires pour amé­na­ger les dif­fé­rentes pièces de la mai­son. Même si les prix ont aug­men­té ces der­nières an­nées, Ikea reste mon ma­ga­sin fa­vo­ri dans le do­maine », confie Jes­si­ca, 26 ans, ve­nue ache­ter un nou­veau lit pour bé­bé. Cer­tains n’hé­sitent pas à faire des cen­taines de ki­lo­mètres pour s’y rendre, à l’image de Gilles et Ca­role. Ce couple tout droit ve­nu de Cannes, vient meu­bler sont tout nou­vel ap­par­te­ment. Et choi­sit le géant sué­dois sans hé­si­ter. Pour les prix at­trac­tifs et sur­tout les «idées de dé­co qu’on peut y trou­ver ». «Il faut re­con­naître qu’Ikea nous pro­pose de bonnes idées d’amé­na­ge­ment de leurs équi­pe­ments. On ne trouve pas ça ailleurs. C’est pour cette rai­son qu’on fait au­tant de ki­lo­mètres, et on ne re­grette pas puis­qu’on fait à chaque fois le plein de meubles et ac­ces­soires! » D’ici quelques mois, le couple n’au­ra plus à ef­fec­tuer tout ce tra­jet. Et pour cause: un ma­ga­sin va ou­vrir à Nice (lire en page pré­cé­dente). «Nous en avons en­ten­du par­ler. C’est avan­ta­geux pour nous, même si ce­la ne nous dé­range pas vrai­ment de faire une heure et de­mie de route ».

Au­cune concur­rence avec Nice

Du cô­té d’Ikea à Tou­lon aus­si, cette ou­ver­ture ne va rien chan­ger. Du moins à long terme. Les ha­bi­tants des Alpes-Ma­ri­times re­pré­sentent 10 % de la clien­tèle to­tale. Une part non né­gli­geable certes, mais qui ne va pas avoir un énorme im­pact sur la du­rée. La plus grande par­tie des clients sont Va­rois et c’est à cette clien­tèle que s’adresse le ma­ga­sin en prio­ri­té. «Ce sont aux be­soins des Va­rois que nous sou­hai­tons ré­pondre avant tout», as­sure Florian Mel­let. Ikea se veut donc être une ré­fé­rence dans la vente de meubles dans le dé­par­te­ment. Mais pas que. L’en­seigne offre un très large choix de pro­duits, mais «ap­porte sur­tout des so­lu­tions d’amé­na­ge­ments grâce à une ex­per­tise de grande qua­li­té». Des en­quêtes sont ré­gu­liè­re­ment me­nées afin de connaître les at­tentes de la clien­tèle. Les ex­perts se rendent di­rec­te­ment dans les lo­ge­ments des Va­rois afin «d’adap­ter les amé­na­ge­ments et les fa­çons de pré­sen­ter le mo­bi­lier en ma­ga­sin. Ce­la leur per­met de mieux se pro­je­ter ». Le dy­na­misme du dé­par­te­ment dis­sipe aus­si toutes les craintes à Tou­lon. Au­cune concur­rence donc avec le fu­tur Ikea de Nice. Bien au contraire. Tou­lon-La Va­lette est prêt à en­voyer des ren­forts dans les Alpes-Ma­ri­times, pour «per­mettre aux em­ployés de Nice d’être per­for­mants ra­pi­de­ment». De quoi «confor­ter» la ré­pu­ta­tion du géant sué­dois.

(Pho­to DR)

Florian Mel­let, di­rec­teur d’Ikea Tou­lon-La Va­lette.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.