L’AS Es­té­rel ne craint per­sonne

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - C. BO­BO

La lé­gende de la coupe de France s’est construite au­tour des mul­tiples ex­ploits qui ja­lonnent son his­toire. Et des pe­tits qui n’ont pas peur des gros, ou soi-di­sant tels. Dans ce do­maine, le néo-club du vil­lage des Adrets, l’AS Es­té­rel, s’est dé­jà fait un nom, quatre ans seule­ment après sa créa­tion. Une double ac­ces­sion en cham­pion­nat – l’ayant pro­pul­sé cette sai­son en PHA – et, pour ne rien gâ­cher, quelques per­for­mances en coupe de France. Ain­si des Gras­sois (DH), sor­tis sans tam­bour ni trom­pette en 2015. Cette an­née, l’AS Maxi­moise, éga­le­ment en DH, a été la vic­time des co­équi­piers de Di Tom­ma­so. L’AS Es­té­rel compte bien ré­pé­ter l’his­toire, cet après-mi­di, sur la pe­louse ra­phaë­loise du stade Louis-Hon (15 heures) avec la ré­cep­tion du... RC Grasse, dé­sor­mais en CFA2. Les Gras­sois cette fois dû­ment aver­tis, ont dû pré­pa­rer cette ren­contre avec un sur­croit de sé­rieux. Idem d’ailleurs pour la jeune équipe adré­choise d’Eric Lan­di, prête à si­gner pour un nou­vel ex­ploit et qui s’ali­gne­ra sans la moindre pres­sion sur les épaules. La grosse cote se­ra pour elle.

(Pho­to Franck Te­taz)

Les Adré­chois (ici en rouge au tour pré­cé­dent contre Sainte-Maxime) ont dé­jà sor­ti Grasse l’an pas­sé. Bis re­pe­ti­ta au­jourd’hui ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.