Bac­ca­rel­li écoeure les Tou­lon­nais

Après quatre suc­cès de rang, le TEF a concé­dé son pre­mier re­vers face à de va­leu­reux Bas­tiais

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - AU­RÉ­LIEN RUESTERHOLZ

TOU­LON EF - BAS­TIA AG­GLO : - À Tou­lon, au Pa­lais des sports, Bas­tia Ag­glo bat Tou­lon élite fut­sal 1 à 0 (mi-temps : 0-0). Ar­bitres : MM. Fer­nandes et Bou­naa­naa. Spec­ta­teurs : 268. But : Du­ran (29’23’’). TOU­LON : Ker­rou­mi, Andres, Bus­quets, Be­ni­tez, Thia­go Sou­za (cap.). Rem­pla­çants : Saul, Ra­fa, Au­claire, Ra­ko­to­ma­la­la et El Ha­fya­ni. Coach : Lluis Ber­nat Mo­li­na. BAS­TIA : Bac­ca­rel­li, Du­ran, Milla, Pao­li­ni, J. P. Dot­tel. Rem­pla­çants : Juan­lu et J. C. Dot­tel (cap.). Coach : Eloy Alon­so.

En état de grâce. Le gar­dien de Bas­tia, Bac­ca­rel­li, a re­pous­sé toutes les ten­ta­tives, ou presque (ses dé­fen­seurs et son équerre sur une frappe de Be­ni­tez l’ont aus­si ai­dé), des hommes de Lluis Ber­nat Mo­li­na. Il offre ain­si la vic­toire aux Corses (0-1). La meilleure attaque (avant cette jour­née) du cham­pion­nat n’a donc pas réus­si à frap­per. S’il y avait des sta­tis­tiques of­fi­cielles, il n’est pas im­pos­sible qu’elles au­raient res­sem­blé à ce­la : 35 tirs pour Tou­lon à 5 pour Bas­tia. « C’est dom­mage, on a eu un jour sans dans la fi­ni­tion, note l’en­traî­neur du TEF. On n’au­rait pas été ca­pable de mar­quer même si le match avait conti­nué toute la nuit.» Tout au long de la ren­contre, et en­core plus en se­conde

pé­riode, les Tou­lon­nais ont été maîtres du bal­lon. « On a beau­coup su­bi, on a eu la ba­ra­ka. Ve­nir ga­gner ici était in­es­pé­ré » , ra­conte le pré­sident des Corses, com­blé, Tho­mas Ci­pria­ni.

Tou­jours sur le po­dium

Les Va­rois re­doublent de passes, d’ap­pels, maî­trisent leur ad­ver­saire. Bas­tia ne par­vient pas à te­nir le bal­lon, Andres et les siens se re­pliant ra­pi­de­ment et ef­fi­ca­ce­ment. « On a fait le match qu’on at­ten­dait, on a bien contrô­lé le tem­po », sou­ligne Lluis Ber­nat Mo­li­na. Seule­ment, que ce soit Andres (11e, 30e, 40e), Ra­fa (15e, 24e, 37e), Be­ni­tez (26e, 36e, 38e), per­sonne ne trouve le fond des fi­lets. Le ca­pi­taine Thia­go Sou­za es­time qu’«on a tout es­sayé, mais mal­heu­reu­se­ment on a tout ra­té. Le gar­dien (bas­tiais) a fait son match, tout comme sa dé­fense. » Quelque chose n’al­lait pas. Ir­ra­tion­nel ? Oui et non. Non, car l’ab­sence du go­lea­dor et pi­vot Jhow a for­cé­ment pe­sé. Oui, car les si­tua­tions de buts étaient vrai­ment nettes. Le bal­lon rond est ain­si, do­mi­ner n’est pas ga­gner. La peur de mal faire de­vant son pu­blic, sem­blet-il, a éga­le­ment pu jouer en la dé­fa­veur des Va­rois. «On a par­lé à la pause, ra­conte le coach. On était un peu stres­sé. On jouait plus avec le coeur qu’avec la tête. En se­conde pé­riode, on a presque tout bien fait...» En plein-temps fort de Ra­fa et ses co­équi­piers, le coup de grâce in­ter­vient. Lorsque Juan­lu centre à terre un coup franc cô­té gauche, Du­ran de­vance la dé­fense va­roise et trompe Ker­rou­mi du bout du pied (29’23’’). Les Tou­lon­nais, lea­ders à l’en­tame de cette jour­née, des­cendent à la 3e place. Le coach veut ou­blier cette dé­faite. « C’est un ac­ci­dent. Je suis convain­cu qu’on ne mar­que­ra pas au­cun but une deuxième fois », po­si­tive-til. « Il faut conti­nuer à tra­vailler avec le même es­prit, la même in­ten­si­té. Cette dé­faite va ser­vir par la suite», pour­suit son ca­pi­taine.

(Pho­to Va­lé­rie Le Parc)

Andres et le TEF ont tout ten­té, mais il sem­blait im­pos­sible de mar­quer, hier en fin d’après-mi­di, face à de so­lides Corses.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.