Chaud de­vant au Qa­tar

La cha­leur, au­tour de 35 de­grés, at­tend à Do­ha les pe­lo­tons de la pla­nète cy­cliste pour ces pre­miers Mon­diaux au Moyen-Orient qui s’an­noncent tor­rides

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

Dé­ca­lés de trois se­maines, en fin de sai­son, afin de bé­né­fi­cier de tem­pé­ra­tures moins écra­santes, les pre­miers championnats du monde de cyclisme or­ga­ni­sés au MoyenO­rient, dans la four­naise de Do­ha in­té­ressent en pre­mier lieu les sprin­teurs. Pour les Ca­ven­dish, Grei­pel, Kit­tel, Kris­toff et quelques autres (Bou­han­ni et Dé­mare cô­té fran­çais), l’oc­ca­sion est idéale d’en­dos­ser le maillot arc-en-ciel que porte de­puis plus d’un an le Slo­vaque Pe­ter Sa­gan, lui aus­si can­di­dat au titre. Sa­gan, très en vue tout au long de la sai­son, a pour lui de pou­voir s’im­po­ser dans un sprint mas­sif, l’hy­po­thèse la plus sou­vent re­te­nue. Mais aus­si dans une course ten­due et dur­cie par des hommes forts, tel le cham­pion olym­pique de Rio, le Belge Greg Van Aver­maet, pour peu que le vent souffle fort sur l’île de Pearl Qa­tar où est tra­cé le cir­cuit fi­nal, aux abords de Do­ha. Avant la course-phare pré­vue le 16 oc­tobre, onze titres se­ront at­tri­bués dans les dif­fé­rentes ca­té­go­ries.

Contre-la-montre par équipes au­jourd’hui

Avec, pour hors-d’oeuvre dès au­jourd’hui, les contre-la­montre par équipes de marque, dames et mes­sieurs, qui ont pro­vo­qué un bras de fer entre les for­ma­tions du WorldTour et l’Union cy­cliste in­ter­na­tio­nale (UCI). La me­nace de boy­cott de la part des équipes, re­nâ­clant à des dé­penses ju­gées dé­me­su­rées par rap­port aux re­tom­bées, a abou­ti à un com­pro­mis trou­vé le mois der­nier. Dix équipes (BMC, Ori­ca, Mo­vis­tar, Etixx, Sky, Giant, Ka­tu­sha, Lot­to NL, As­ta­na, AG2R La Mon­diale) sur les dix-huit com­po­sant l’ef­fec­tif du WorldTour, par­ti­ci­pe­ront à cette épreuve. Le par­cours, uni­for­mé­ment plat sur 40 ki­lo­mètres, s’ap­pa­ren­te­ra à un exer­cice de puis­sance. À l’avan­tage pré­vi­sible des « grosses écu­ries » qui ont confis­qué les po­diums de­puis 2012 et l’ins­crip­tion de l’épreuve au pro­gramme des Mon­diaux. Vic­toires pour Quick Step en 2012 et 2013, pour BMC (fa­vo­rite à Do­ha) en 2014 et 2015). Les contre-la-montre in­di­vi­duels, eux aus­si ex­po­sés au vent, pri­vi­lé­gie­ront éga­le­ment la puis­sance. Mer­cre­di, le cham­pion d’Al­le­magne du « chrono », To­ny Mar­tin, a ain­si l’op­por­tu­ni­té de sau­ver une sai­son sans vic­toire mar­quante (12e aux JO de Rio) face à l’étoile mon­tante, le Néer­lan­dais Tom Du­mou­lin (2e à Rio), et à d’autres am­bi­tieux, l’Aus­tra­lien Ro­han Den­nis et l’Es­pa­gnol Jo­na­than Cas­tro­vie­jo sur­tout. Pour les courses en ligne, à par­tir de jeu­di, le pro­blème prin­ci­pal tien­dra à la cha­leur. Par pré­cau­tion, l’UCI a an­non­cé « la te­nue quo­ti­dienne d’une réunion d’ex­perts pour éva­luer les condi­tions mé­téo et ré­duire les dis­tances de course en cas de nécessité ».

(Pho­to AFP)

Na­cer Bou­han­ni dé­cro­che­ra-t-il le co­co­tier au Qa­tar ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.