Deux élues ont dé­mis­sion­né de la liste d’op­po­si­tion

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Golfe De Saint-tropez - S. CH.

En­core deux élues qui jettent l’éponge. Sur les bancs de l’op­po­si­tion, me­née par Thier­ry Ré­veillon, les têtes n’ar­rêtent pas de chan­ger de­puis 2014, date des der­nières élec­tions mu­ni­ci­pales. Après deux dé­parts et au­tant de rem­pla­ce­ments suc­ces­sifs, voi­là un nou­vel épi­sode qui pour­rait bien, cette fois-ci, fra­gi­li­ser du­ra­ble­ment l’ave­nir du groupe.

Trop d’ab­sen­téisme

La se­cousse est ve­nue Corine Car­rion et de Ma­ri­lyne Si­gal­las. «On n’adhère plus à leur ma­nière de voir les choses. On veut par­tir sans faire d’his­toires », as­sure Mme Si­gal­las.

Ces deux élues ont fait par­ve­nir au maire Florence Lan­liard un cour­rier dans le­quel elles ex­priment leur sou­hait de se dé­ta­cher de la liste « In­ven­tons l’ave­nir ». Les rai­sons sont on ne peut plus claires : il y a divergences sur le fond et la forme. « Une par­tie de la mi­no­ri­té est trop sou­vent ab­sente aux com­mis­sions, ain­si que les chaises sou­vent vides au conseil mu­ni­ci­pal, la non re­pré­sen­ta­tion aux cé­ré­mo­nies com­mé­mo­ra­tives. Le peu d’in­té­rêt pour les ma­ni­fes­ta­tions fes­tives du vil­lage, les dé­mis­sions à ré­pé­ti­tions, ne sont pas une dé­mons­tra­tion po­si­tive et ef­fi­cace comme nous pou­vons le conce­voir. On ne pas être conseillers mu­ni­ci­paux à temps par­tiel ». Vont-elles re­joindre pour au­tant la liste ma­jo­ri­taire ? « On ne sait pas, ex­plique Ma­ri­lyne. On aime notre vil­lage d’en­fance. Nous avons des idées qui re­joignent celles de l’équipe en place. » Mais rien n’est ac­té.

(Pho­to S. Ch.)

Corine Car­rion et de Ma­ri­lyne Si­gal­las ont quit­té la liste me­née par Thier­ry Ré­veillon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.