L’HIS­TOIRE D’UN COACH ET DE SON POU­LAIN... Pa­ro­di-Ruoc­co:del’amou­rau­dé­sa­mour

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - PAUL MASSABO

Les his­toires d’amour se fi­nissent mal en gé­né­ral… Les Ri­ta Mit­sou­ko le chan­taient. Vi­si­ble­ment sur le plan pu­gi­lis­tique, c’est la même ren­gaine entre Jé­ré­my Pa­ro­di et Alain Ruoc­co. Entre le su­per-coq tou­lon­nais, par­ve­nu à dis­pu­ter deux cham­pion­nats d’Eu­rope, et le vieux ma­na­ger, qui a mis les gants sur tous les rings de la pla­nète, le di­vorce est consom­mé. Dé­fi­ni­ti­ve­ment. De dif­fé­rends en in­com­pré­hen­sions, de non-dits en manque d’écoute, les liens se sont dis­ten­dus entre les deux hommes… La dé­faite face à Framp­ton, fu­tur cham­pion du monde, il y a trois ans à Bel­fast, a été le dé­but de la fin. De­puis ce vé­ri­table pre­mier échec d’une car­rière me­née es­sen­tiel­le­ment dans le Var de fa­çon in­tel­li­gente, le res­sort s’est cas­sé.

Un manque de com­mu­ni­ca­tion

Le ma­na­ger de Fred Sel­lier vou­lait ame­ner son élève jus­qu’au som­met. Mais entre le conflit de gé­né­ra­tion, les griefs d’un cô­té comme de l’autre avec des pro­blèmes de res­pect, d’ab­sence de rigueur, de qui­pro­quo, le but af­fi­ché, et sur­tout les moyens pour y par­ve­nir, n’ont plus été par­ta­gés. Tous ces élé­ments et le manque de com­mu­ni­ca­tion ont conduit l’an­cien ado et le vieux gro­gnard à s’éloi­gner pour fi­na­le­ment se sé­pa­rer. Ruoc­co re­grette donc le manque de re­con­nais­sance de son an­cien élève, dé­sor­mais pas­sé sous la coupe de Jacques Pa­trac – as­so­cié au pro­duc­teur Teys­se­ron – à Agde. Il au­rait ai­mé au moins être pré­ve­nu. Une mal­adresse que re­con­naît l’an­cien cham­pion de France des su­per-co­qs. Après avoir tra­vaillé dans dif­fé­rentes salles de la ré­gion, il s’en­traîne dé­sor­mais sous la coupe de Ben Be­la­che­mi à Hyères. Son coup de blues du dé­but de l’été est pas­sé. Le chal­len­ger of­fi­ciel pour un nou­veau titre eu­ro­péen (il doit af­fron­ter l’Es­pa­gnol Abi­gail à Bar­ce­lone en dé­cembre) veut re­par­tir de l’avant, sans re­nier pour au­tant son pas­sé. L’em­ployé mu­ni­ci­pal tou­lon­nais es­père re­bon­dir. Alain Ruoc­co, lui, a la fâ­cheuse im­pres­sion d’avoir per­du un fils d’adop­tion qu’il a long­temps hé­ber­gé sous son toit. Il re­grette que cette belle aven­ture se ter­mine en queue de pois­son. Quant à son an­cien pou­lain, il sou­haite sur­na­ger après tous ces re­mous et ac­cro­cher un gros pois­son à son pal­ma­rès.

(Pho­to Luc Bou­tria)

Ce duo a vé­cu une belle aven­ture par­tie au­jourd’hui en fu­mée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.