« Comme les po­li­ciers »

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var - SO. B.

«On se fait caillais­ser, comme les po­li­ciers». Ce constat amer est ce­lui d’un cadre du ser­vice d’in­cen­die et de se­cours du Var, qui sou­ligne que, dans cer­tains mo­ments de ten­sion, «tout ce qui re­pré­sente l’État est re­je­té, et peu im­porte l’uni­forme. On ne dif­fé­ren­cie plus ce­lui du pom­pier de ce­lui du policier». Hier, à l’oc­ca­sion de leur grève na­tio­nale (lire plus bas) ,les pom­piers va­rois ont ré­agi au caillas­sage de leurs col­lègues de La Seyne. «Dans les grosses ag­glo­mé­ra­tions, ce genre de dif­fi­cul­tés de­vient as­sez ré­gu­lier, sans être cou­rant», pour­suit Sé­bas­tien Jan­sem, qui sou­ligne «la bonne ré­ac­ti­vi­té et la co­opé­ra­tion des forces de l’ordre». Se­lon les pé­riodes, les pom­piers ne se rendent dans des quar­tiers dif­fi­ciles qu’une fois ac­com­pa­gnés par des po­li­ciers. Mais la règle n’est pas sys­té­ma­tique. Les pom­piers ré­af­firment leur so­li­da­ri­té avec les po­li­ciers. «Il est ha­bi­tuel de dire que la po­pu­la­tion a be­soin de nous. Mais nous, pom­piers, avons be­soin des po­li­ciers pour notre sé­cu­ri­té».

(Pho­to P. Bl.)

Sé­bas­tien Jan­sem, du syn­di­cat au­to­nome SPP-PATS dans le Var.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.