La di­rec­tion me­nace, Ca­ze­neuve tem­po­rise

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var -

Les « re­grou­pe­ments non au­to­ri­sés » de po­li­ciers ne sont pas vus d’un bon oeil au som­met de l’ad­mi­nis­tra­tion. « Ces ini­tia­tives en lien avec le drame du  oc­tobre ne sont ni op­por­tunes, ni ac­cep­tables.» « Si l’émo­tion est lé­gi­time, les ser­vices de la sé­cu­ri­té pu­blique sont ga­rants de la sé­cu­ri­té de tous – ci­toyens comme po­li­ciers en ser­vice – et il n’est pas en­vi­sa­geable de dé­gar­nir la voie pu­blique et d’être dans l’in­ca­pa­ci­té de ré­pondre aux ré­qui­si­tions ou aux né­ces­saires ren­forts sol­li­ci­tés par les équi­pages en in­ter­ven­tion », a écrit la di­rec­tion cen­trale de la sé­cu­ri­té pu­blique dans une note adres­sée il y a quelques jours à tous les di­rec­teurs dé­par­te­men­taux de la po­lice. Dans ce do­cu­ment que Var­ma­tin a pu consul­ter, les chefs de ser­vice sont priés de « se rendre per­son­nel­le­ment au de­vant de leurs effectifs (...) pour les dis­sua­der de par­ti­ci­per à ces ac­tions. » Ils de­vront rap­pe­ler «les règles ré­gis­sant les ma­ni­fes­ta­tions de po­li­ciers » : en ci­vil, non usage des vé­hi­cules de po­lice, en de­hors du ser­vice, etc. La di­rec­tion cen­trale de la po­lice na­tio­nale de­mande à ce que le non res­pect des con­signes fasse l’ob­jet d’une re­mon­tée d’in­for­ma­tion, jus­qu’à la place Beau­vau, « sans dé­lai », « de nuit comme de jour ». Hier tou­te­fois, Ber­nard Ca­ze­neuve, mi­nistre de l’In­té­rieur, a dé­cla­ré qu’il ne sou­hai­tait pas « en­trer dans un cycle de sanc­tions » à l’égard des po­li­ciers ma­ni­fes­tants, même si « les po­li­ciers ne peuvent s’af­fran­chir des règles »( lire aus­si en pages France).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.