Les voyages croi­sières ont le vent en poupe

Avec un fort taux de crois­sance, ce tou­risme spé­cia­li­sé se trans­forme. Pour cap­ter cette clien­tèle, les clubs croi­sières de Mar­seille à Nice mu­tua­lisent leurs ac­tions

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Saint-tropez -

La der­nière table ronde du fo­rum in­ter­ac­tif du tou­risme, qui s’est te­nu pen­dant trois jours à SaintT­ro­pez, a eu pour thème l’ac­ti­vi­té des croi­sières. Par­fait pré­am­bule à la conclu­sion de ce fo­rum, la réunion a mis en avant les pers­pec­tives très ex­po­nen­tielles en ma­tière de tou­risme. Ce qu’a dé­mon­tré Cé­dric Rivoire-Per­ro­chat, di­rec­teur na­tio­nal du Cruise Lines In­ter­na­tio­nal As­so­cia­tion : « Nous sommes pas­sés du chiffre de 1,4 mil­lion de pas­sa­gers dans le monde en 1980 à 24 mil­lions au­jourd’hui », ajou­tant que la Mé­di­ter­ra­née re­pré­sente 18,7 % de ce mar­ché (contre 11,7 % pour l’Eu­rope sans la Mé­di­ter­ra­née). Une évo­lu­tion qui n’est pas que dans les chiffres de fré­quen­ta­tion mais aus­si dans le type de voya­geurs sur les ba­teaux : mul­ti­gé­né­ra­tion­nels et de toutes cultures. Les at­tentes de ces voya­geurs : une connec­ti­vi­té In­ter­net ra­pide (le tou­riste de­vient un re­por­ter en herbe), le luxe (un seg­ment en forte hausse), des pres­ta­tions de qua­li­té et l’over­night : sou­hait de res­ter une jour­née et une nuit à quai pour connaître tous les as­pects de la vie lo­cale. Mais quel est le vé­ri­table in­té­rêt pour les communes lit­to­rales ? « Il y a trois points ca­pi­taux » a ana­ly­sé Lau­rence Ca­nan­zi, pré­si­dente de la com­mis­sion tou­risme de la CCI du Var et pré­si­dente de Var Pro­vence Cruise club. « Au­jourd’hui, les es­cales sont aus­si im­por­tantes que la des­ti­na­tion fi­nale; des liens im­por­tants doivent se dé­ve­lop­per entre tous les ac­teurs liés aux croi­sières (clubs, ar­ma­teurs, of­fices de tou­risme, etc.). En­fin, la pro­mo­tion doit se faire en com­mun ».

Faire face aux ten­dances

Pour faire face à ces nou­velles ten­dances, les clubs croi­sière du Var, des Alpes Ma­ri­times et des Bou­ches­du-Rhône ont dé­ci­dé d’unir leurs ef­forts pour faire la pro­mo­tion de leur des­ti­na­tion à l’in­ter­na­tio­nal. Après la si­gna­ture d’une conven­tion au mois d’avril der­nier entre les dif­fé­rentes chambres de com­merces des trois dé­par­te­ments, des dé­marches communes vont être dé­sor­mais me­nées. La pre­mière a eu lieu en juin der­nier au­près des ar­ma­teurs de la Côte ouest des États-Unis. La pro­chaine au­ra lieu le 9 no­vembre à La Ro­chelle, où ils tien­dront une con­fé­rence sur l’es­sor de la croi­sière, dans le cadre des as­sises de l’éco­no­mie de la mer « pour exis­ter au ni­veau ma­ri­time » a in­sis­té Lau­rence Ca­nan­zi. « La croi­sière est un vé­ri­table mo­teur éco­no­mique du

ter­ri­toire et re­pré­sente un tou­risme à part en­tière » a-telle conclu. D’autres ac­tions sont d’ores et dé­jà pla­ni­fiées pour ren­con­trer les ar­ma­teurs amé­ri­cains en mars 2017 à Fort Lau­der­dale et les eu­ro­péens en sep­tembre 2017 à Ham­bourg.

C. GEORGES (1) Var Pro­vence Crui se club, French Ri vie ra Cruise club (Alpes-Ma­ri­times) et Club de la Croi­sière Mar­seille Pro­vence.

(Pho­to ar­chives Jean-Marc Re­bour)

Lau­rence Ca­nan­zi a dé­taillé l’état du tou­risme de croi­sière dans le dé­par­te­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.