Mos­soul : les forces ira­kiennes pro­gressent « plus vite » que pré­vu

Le Pre­mier mi­nistre ira­kien, Haï­der al-Aba­di, s’est fé­li­ci­té, hier de­puis Bag­dad, de l’avan­cée des forces en­ga­gées dans la re­prise de la deuxième ville du pays au groupe État is­la­mique

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Monde -

Les forces ira­kiennes « avancent plus vite que ce que nous avions es­comp­té et pro­gram­mé » vers Mos­soul pour re­prendre la ville au groupe état Is­la­mique (EI). La dé­cla­ra­tion est ve­nue, hier, du Pre­mier mi­nistre ira­kien Haï­der alA­ba­di par vi­déo­con­fé­rence de­puis Bag­dad, à l’oc­ca­sion de l’ou­ver­ture, à Pa­ris, d’une réunion de haut ni­veau sur la sta­bi­li­sa­tion de la deuxième ville ira­kienne. « Nous avons consta­té que nous al­lons plus vite que pré­vu grâce à la mo­bi­li­sa­tion et au mo­ral très éle­vé des forces ar­mées » , a ren­ché­ri lors d’une con­fé­rence de presse son chef de la di­plo­ma­tie, Iba­ra­him al-Jaa­fa­ri, qui co­pré­si­dait cette réunion avec son ho­mo­logue fran­çais Jean-Marc Ay­rault.

« Frap­per daesh dans son sanc­tuaire »

Ce­pen­dant, « il se­rait er­ro­né de croire que la guerre contre Daesh se­ra fi­nie quand la ba­taille de Mos­soul se­ra ter­mi­née », a-t-il ajou­té. Il a éga­le­ment sou­li­gné que « tous les pays du monde sont me­na­cés ». « La ba­taille de Mos­soul est dé­ci­sive car elle frappe Daesh au coeur de son sanc­tuaire », a tou­te­fois ex­pli­qué Fran­çois Hol­lande, qui a ou­vert cette réunion. Une ving­taine de pays et or­ga­ni­sa­tions étaient pré­sents, dont les États-Unis, la Tur­quie, l’Iran, les pays du Golfe et les Eu­ro­péens. Jean-Marc Ay­rault a aus­si sou­li­gné que « l’ave­nir de l’Irak va se jouer en par­tie à Mos­soul dans le creu­set de la di­ver­si­té ». La ques­tion de la fu­ture ad­mi­nis­tra­tion et

de la sta­bi­li­sa­tion politique de cette ville à ma­jo­ri­té sun­nite est cru­ciale, dans un Irak do­mi­né par les forces chiites. De nom­breuses voix se sont in­quié­tées de

re­pré­sailles et d’exac­tions une fois la ville re­prise, comme ce­la avait été le cas à Fal­lou­ja, autre fief de l’EI re­pris en juin par les forces ira­kiennes.

(Pho­to AFP)

Ce convoi de sol­dats ira­kiens se trou­vait, hier, au nord-est de Qayya­rah, sur les rives du Tigre, dans le dis­trict de Mos­soul.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.