Notre avis

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Détente -

Moi, Da­niel Blake n’est peut-être pas le meilleur film de Ken Loach, et c’est pour­quoi sa Palme d’or a pu sur­prendre. Mais ce pour­rait être un de ses plus po­pu­laires. Cette his­toire de quin­qua­gé­naire confron­té pour la pre­mière fois de sa vie à la du­re­té d’un sys­tème so­cial in­hu­main et qui va quand même trou­ver la force d’ai­der plus dé­mu­ni que lui, ne peut que par­ler au plus grand nombre. Moi, Da­niel Blake est un film plein de co­lère, mais aus­si d’hu­ma­ni­té, qui ne verse ja­mais dans le mi­sé­ra­bi­lisme et ré­serve même quelques ex­cel­lents mo­ments de co­mé­die (du genre dont on se dé­pêche de rire pour ne pas en pleu­rer). Du pur Ken Loach, dont la ca­pa­ci­té d’in­di­gna­tion ne s’est ja­mais émous­sée. S’il n’avait pas eu la Palme d’or, on lui au­rait ac­cor­dé celle du coeur. Ph. D.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.