 HEURES D’AN­GOISSE

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Grand Sud -

Lun­di  oc­tobre, mi­di pas­sé

Jac­que­line Vey­rac est en­le­vée sous le re­gard ter­ro­ri­sé de plu­sieurs té­moins par deux hommes en­ca­gou­lés, ave­nue Emi­lia, une per­pen­di­cu­laire au bd Gam­bet­ta à Nice. La dame est em­bar­quée de force dans une four­gon­nette blanche, conduite par un troi­sième com­plice, qui dis­pa­raît dans la cir­cu­la­tion. L’alerte est don­née par une fac­trice.

Lun­di  oc­tobre dans la soirée

Les en­fants de la vic­time sont contac­tés par les sup­po­sés ra­vis­seurs. Mais comme l’in­dique leur avo­cate Me Jonc­quet « au­cune demande de ran­çon » ne se­rait for­mu­lée. Hier, lors de sa confé­rence de presse, le pro­cu­reur de la ré­pu­blique, Jean-Mi­chel Prêtre a in­di­qué de pos­sibles coups de fil « de per­sonnes in­té­res­sées » mais pas for­cé­ment en lien avec le kid­nap­ping.

Mar­di  oc­tobre, en dé­but de soirée

Le vé­hi­cule blanc qui a vrai­sem­bla­ble­ment ser­vi au rapt est re­pé­ré par un ri­ve­rain du che­min de Sa­quier.

Mer­cre­di  oc­tobre, à la mi-jour­née

In­tri­gué par la four­gon­nette qu’il n’a ja­mais vue dans le quar­tier jus­qu’alors, ce même ri­ve­rain dé­cide d’al­ler voir de plus près. C’est là qu’il aper­çoit Mme Vey­rac et qu’il lui vient en aide tout en ap­pe­lant la po­lice.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.