«Je veux rompre avec les an­nées Tau­bi­ra»

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Rencontre -

Est-ce que l’on peut se sen­tir en sé­cu­ri­té quand la po­lice elle-même ne se sent pas en sé­cu­ri­té ? Quelles me­sures prendre pour re­mé­dier à ce­la ?

Il faut chan­ger la doc­trine d’em­ploi des armes en éta­blis­sant une pré­somp­tion de lé­gi­time dé­fense des forces de l’ordre. Je sou­haite éga­le­ment que toute per­sonne qui porte at­teinte à l’in­té­gri­té phy­sique de quel­qu’un qui re­pré­sente l’au­to­ri­té (et pas seule­ment en uni­forme, je pense aus­si aux en­sei­gnants) soit im­mé­dia­te­ment sous man­dat de dé­pôt et pla­cé en pri­son. Et dou­bler les peines lors­qu’il s’agit d’un re­pré­sen­tant des forces de l’ordre. Sur la sé­cu­ri­té des per­sonnes, le pro­blème es­sen­tiel concerne d’abord la chaîne pé­nale avant celle des ef­fec­tifs. Si des ré­ci­di­vistes res­tent dans la rue, rien ne change. Je pro­pose qu’à par­tir du e dé­lit, on aug­mente la peine de  %, du e de  % et après de  %. Je pro­pose éga­le­ment de re­voir l’or­don­nance de  : je veux sup­pri­mer l’ex­cuse de la mi­no­ri­té pour des jeunes dé­lin­quants de plus de  ans.

Com­ment re­nouer le lien entre po­lice et jus­tice ?

D’abord, les gar­diens de pri­son doivent dé­pendre du mi­nistre de l’In­té­rieur et non du Garde des Sceaux. Ils sont une force de sé­cu­ri­té. Je ne veux plus que les gen­darmes et les po­li­ciers soient char­gés du trans­fert des dé­te­nus. Les magistrats peuvent être ame­nés à se dé­pla­cer dans les pri­sons. Je sou­haite que les pro­cu­reurs de la Ré­pu­blique ap­pliquent la po­li­tique pé­nale de la ma­jo­ri­té is­sue des urnes. C’est le de­voir de la ma­jo­ri­té d’ailleurs, d’avoir une po­li­tique pé­nale comme elle a une po­li­tique. En­fin, je veux rompre avec les an­nées Tau­bi­ra : il y a   peines qui ne sont pas exé­cu­tées chaque an­née. Je ne dis pas que la pri­son est la so­lu­tion, mais la sanc­tion est la pre­mière des pré­ven­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.