Zar­co conserve son titre

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports -

Jo­hann Zar­co (Ka­lex), 26 ans, a conser­vé sa cou­ronne mon­diale, hier en Ma­lai­sie, de­ve­nant le pre­mier pi­lote Fran­çais à réa­li­ser une telle per­for­mance en Grand Prix. Sacré pour la deuxième fois consé­cu­tive en Mo­to2 (600 cc 4 temps), le na­tif de Cannes re­joint au pal­ma­rès Jean-Louis Tour­nadre (1982), Ch­ris­tian Sar­ron (1984) et Oli­vier Jacque (2000), dé­jà ti­trés dans cette ca­té­go­rie in­ter­mé­diaire, à l’époque des 250 cc 2 temps. Deux pi­lotes se sont éga­le­ment illus­trés en 125 cc, pe­tite cy­lin­drée 2 temps aban­don­née de­puis fin 2011 et rem­pla­cée par les Mo­to3 (des 250 cc 4 temps, NDLR) : en 2002, Ar­naud Vincent (Apri­lia) of­frait une pre­mière cou­ronne à la France et Mike Di Me­glio (Der­bi), l’imi­tait en 2008. Avec 15 vic­toires, Zar­co de­vient éga­le­ment le pi­lote so­lo le plus ti­tré. Alain Mi­chel, qui, avec 18 suc­cès, dé­tient le re­cord fran­çais des vic­toires en Grand Prix, a été cham­pion du monde de side-car en 1990, une spé­cia­li­té qui évo­lue hors GP de­puis 1997. Zar­co a de­van­cé l’Ita­lien Fran­co Mor­bi­del­li et l’Al­le­mand Jonas Fol­ger. L’an pro­chain, il mon­te­ra en Mo­toGP, la ca­té­go­rie reine, et se­ra as­so­cié à Fol­ger dans l’écu­rie fran­çaise Tech3. Sur les conseils de son men­tor, Laurent Fel­lon, il avait re­fu­sé le gui­don d’une Mo­toGP cette sai­son pré­fé­rant « ten­ter le dé­fi » d’être le pre­mier à conser­ver son titre en Mo­to2 plu­tôt que de «se voir confier une Mo­toGP de se­conde zone ». Il de­vient le pre­mier pi­lote à réa­li­ser un dou­blé dans cette ca­té­go­rie in­ter­mé­diaire lan­cée en 2010. « C’est dif­fi­cile de ne pas pleu­rer », a-t-il com­men­té. « Je n’étais pas le plus ra­pide sur le mouillé, mais j’avais tout de même un bon rythme. Quand la piste a com­men­cé à sé­cher, je me sen­tais vrai­ment très bien », a pour­sui­vi le vain­queur. Au­teur sa­me­di de la pole po­si­tion avec deux se­condes d’avance sur ses pre­miers pour­sui­vants, le Fran­çais est long­temps res­té dans les trois pre­miers en com­pa­gnie de Mor­bi­del­li et Fol­ger. A six tours de la fin, il a pris le com­man­de­ment de la course, avant de créer ra­pi­de­ment un im­por­tant écart et pas­ser la ligne d’ar­ri­vée sur la roue ar­rière avec plus de trois se­condes d’avance.

(Pho­to EPA/MaxPPP)

Avant de dé­cou­vrir la Moto GP l’an pro­chain, le Can­nois Jo­hann Zar­co a mon­tré qu’il était bien le maître de la Moto .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.