In­cen­die d’Azur Fer­ron­ne­rie : c’était un ac­ci­dent

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sainte-maxime - C.G.

Suite au ter­rible in­cen­die qui a to­ta­le­ment dé­truit l’en­tre­pôt de la so­cié­té Azur Fer­ron­ne­rie lun­di à l’aube, les tech­ni­ciens en iden­ti­fi­ca­tion cri­mi­nelle ont conclu à un in­ci­dent d’ori­gine élec­trique. Dé­pê­chés ce ma­tin sur les lieux, les gen­darmes pensent donc à un court­cir­cuit qui au­rait pro­vo­qué un feu cou­vant at­ti­sé par la pré­sence de sol­vants. « J’es­père que ces conclu­sions fe­ront taire tous les dé­trac­teurs qui ont osé par­ler d’es­cro­que­rie à l’as­su­rance » a com­men­té le pro­prié­taire Thier­ry Reisz, bles­sé par les re­marques à l’em­por­te­pièce.

En quête d’un han­gar Ce der­nier lance d’ailleurs un ap­pel : « Nous cher­chons un han­gar d’au moins  m sur place ou près de Ste-Maxime, do­té d’un cou­rant de  volts pour bran­cher nos ma­chines. Nous avons dé­jà le sou­tien de col­lègues comme Stahl fer­ron­ne­rie qui se sont spon­ta­né­ment pro­po­sés de nous ai­der à cou­vrir nos com­mandes. Nous nous re­lè­ve­rons. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.