Chan­ger tout ou rien ?

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Détente -

Est-il rai­son­nable de su­bor­don­ner le des­tin de toute une na­tion à un duel ver­bal de  mi­nutes entre un so­cia­liste hon­teux et une droite re­fu­sant d’être qua­li­fiée d’ex­trême ? Suf­fit-il que deux dou­zaines de vieux po­li­ti­ciens aillent à la soupe pour que  mil­lions de Fran­çais se sentent mieux dans leur as­siette ? Les par­tis tra­di­tion­nels dont la pré­si­den­tielle a son­né le glas peuvent-ils res­sus­ci­ter à la fa­veur des législatives ? Si la gauche et la droite dé­sertent éga­le­ment l’hé­mi­cycle, les par­le­men­taires en­core fi­dèles à ce cli­vage de­vront-ils s’as­seoir dans les tri­bunes na­guère ré­ser­vées au pu­blic ? Le non-cu­mul des man­dats ren­dra-t-il plus in­ven­tifs les dé­pu­tés ayant pré­fé­ré l’As­sem­blée na­tio­nale à un exé­cu­tif lo­cal ? Si son « char­gé de dis­cours » (sic) lui avait pré­pa­ré une fable de La Fon­taine, Mme Le Pen l’au­rait-elle ré­ci­tée sans ci­ter le nom de l’au­teur ? Un clin d’oeil peut-il du­rer près de deux mi­nutes sans lé­ser le nerf op­tique ? Etre l’hé­ri­tier d’un pré­sident cham­pion de l’im­po­pu­la­ri­té pré­dis­pose-t-il à lui suc­cé­der ? Les « vi­sages nou­veaux » peuvent-ils rem­pla­cer à la glotte le­vée les an­ciens no­tables ? La co­hue au­tour des sta­tues de Jeanne d’Arc s’ex­plique-t-elle par une re­cherche des voix autres que celles de Saint-Mi­chel et de l’Ange Ga­briel ? En un mot comme en cent, à l’oral comme à l’écrit, faut-il vo­ter pour un can­di­dat ou contre l’autre ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.