Hymne à la joie dans la cour du Louvre à Pa­ris

Des di­zaines de mil­liers de militants ont cé­lé­bré hier la vic­toire du lea­der d’« En marche ! »

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Spécial Second Tour - À PA­RIS, ERIC MARMOTTANS emar­mot­tans@ni­ce­ma­tin.fr

Je suis su­per contente, c’est l’abou­tis­se­ment d’un an de cam­pagne », com­men­tait cette « mar­cheuse » de la pre­mière heure. «Il est jeune, il est dy­na­mique, il peut dé­pas­ser les cli­vages droite-gauche », ren­ché­ris­sait une autre. Hier, une foule im­mense s’est ras­sem­blée au car­rou­sel du Louvre, au coeur de Pa­ris, où le mou­ve­ment En marche ! cé­lé­brait la vic­toire. Dans un contexte ul­tra-sé­cu­ri­taire: po­li­ciers, gen­darmes, agents pri­vés, chiens dé­tec­teurs d’ex­plo­sifs, ti­reurs d’élite… Fouille des sacs et pal­pa­tions obli­ga­toires. Pas de quoi frei­ner l’en­thou­siasme des mil­liers de par­ti­ci­pants, se prê­tant vo­lon­tiers au jeu des ques­tions-ré­ponses avec les cen­taines de jour­na­listes, fran­çais et étrangers. « Je suis plu­tôt confiant », pro­nos­ti­quait un tren­te­naire quelques mi­nutes avant le ré­sul­tat. Un sen­ti­ment ma­ni­fes­te­ment lar­ge­ment par­ta­gé par la foule, prompte à en­ton­ner sans at­tendre La Mar­seillaise. A sif­fler aus­si les ad­ver­saires dont les noms ou les vi­sages ap­pa­rais­saient sur les quatre écrans géants, bran­chés sur France 2, ins­tal­lés pour l’oc­ca­sion.

Mi-élec­tro, mi-zum­ba

Il n’em­pêche, à 20 heures, le ver­dict des urnes a élec­tri­sé le pu­blic, alors noyé sous un flot de mil­liers de dra­peaux tri­co­lores – dis­tri­bués par les pe­tites mains du mou­ve­ment. «Ce soir, on li­quide tout le stock. » Les DJ’s se sont en­suite suc­cé­dé sur la scène po­sée de­vant la fa­meuse py­ra­mide de verre. Le car­rou­sel du Louvre est alors de­ve­nu le théâtre d’un fes­ti­val mi-élec­tro mi-zum­ba, as­sour­dis­sant. Contraste sai­sis­sant avec l’ar­ri­vée très so­len­nelle, plus tard, de la star de la soi­rée. En fond so­nore : L’Hymne à la joie – hymne eu­ro­péen – pour ac­com­pa­gner la marche, en so­li­taire, du pré­sident-élu jus­qu’à son pu­pitre. Em­ma­nuel Ma­cron a ob­te­nu des ap­plau­dis­se­ments ti­mides pour son pré­dé­ces­seur et a plai­dé pour «une ma­jo­ri­té de chan­ge­ment». Un ta­bleau cou­ron­né par l’en­trée en scène de Bri­gitte Ma­cron. Le couple a sa­lué le pu­blic, chan­té La Mar­seillaise (re­joints sur l’es­trade par des proches), puis s’en est al­lé vers son des­tin pré­si­den­tiel. La foule, dé­jà, com­men­çait à fondre pro­gres­si­ve­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.