In­ter­lo­cu­teur pri­vi­lé­gié

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Immobilières - PAR MÉ­LIS­SA MA­RI / SOPRESS

À la loupe : Confier la vente ou la re­cherche de son bien à un pro­fes­sion­nel né­ces­site d’éta­blir un vé­ri­table contrat de confiance. Une dé­marche fa­ci­li­tée avec un man­da­taire unique. Le man­dat ex­clu­sif offre une meilleure ga­ran­tie de prise en charge du bien, en­ga­geant un ou plu­sieurs pro­fes­sion­nels, à em­ployer tous les moyens né­ces­saires pour la réus­site de la tran­sac­tion.

Op­ter pour une seule agence, ce­la si­gni­fie en­ga­ger une seule dé­marche. Un choix qui re­pré­sente gé­né­ra­le­ment un gain de temps. Ce­pen­dant, étant lié à un in­ter­lo­cu­teur unique, on ré­duit son champ d’ac­tion. Si l’on cherche à dé­ployer un maxi­mum de moyens pour aug­men­ter la vi­si­bi­li­té du bien, il est pos­sible d’avoir re­cours à des man­dats ci­blés. À l’image du man­dat ex­clu­sif mul­ti-dif­fu­sé® MLS, où l’agence man­da­taire a l’obli­ga­tion de par­ta­ger son man­dat au sein d’un fi­chier com­mun de pro­fes­sion­nels. Un avan­tage qui fa­ci­lite la mise en ré­seau du bien, et qui per­met à tous les clients ac­qué­reurs des agences adhé­rentes de pou­voir y ac­cé­der (dans une agence par­te­naire on re­trouve toutes les offres de la base de don­nées). De plus, pour évi­ter la mul­ti­pli­ca­tion des in­for­ma­tions et ga­ran­tir une com­mu­ni­ca­tion pré­cise des ca­rac­té­ris­tiques du bien, le concept du man­dat ex­clu­sif mul­ti-dif­fu­sé® per­met de pré­sen­ter sur dif­fé­rents sup­ports, le même bien, avec un seul prix et une seule des­crip­tion (va­li­dée en amont par la com­mu­nau­té de pro­fes­sion­nels). En­fin, et parce que la re­la­tion au pro­fes­sion­nel est au coeur des pré­oc­cu­pa­tions du ven­deur, l’in­ter­lo­cu­teur en charge du man­dat peut être li­bre­ment choi­si par le pros­pect, pro­fi­tant, en sus, de l’aide des pro­fes­sion­nels par­te­naires.

À sa­voir

Quelques points à pré­ci­ser, qui peuvent pe­ser dans la ba­lance au mo­ment de choi­sir son in­ter­lo­cu­teur. Si l’on pré­fère dif­fu­ser son bien via plu­sieurs man­dats simples, ce­la mul­ti­plie ef­fec­ti­ve­ment la vi­si­bi­li­té, mais aus­si les dé­marches. Ain­si pro­fi­ter d’un ré­seau dé­jà ins­tal­lé, consti­tue un gain de temps. Avec le man­dat mul­ti­dif­fu­sé, il est aus­si pos­sible de pré­sen­ter des ac­qué­reurs à son man­da­taire, dans le cadre d’un man­dat « Open » (sous condi­tions pré­cises). À tous les clients qui sou­haitent vendre ra­pi­de­ment, sa­chez que les sta­tis­tiques at­testent que les biens en man­dat ex­clu­sif mul­ti-dif­fu­sé ® MLS se vendent en moyenne 20 à 25% de fois plus que vite que par un man­dat simple. En­fin, et c’est un ques­tion­ne­ment fré­quent des ache­teurs, chaque offre d’achat se­ra pré­sen­tée au man­dant (de la part de tous les confrères), ce qui per­met, même en cas d’offres si­mul­ta­nées, de choi­sir celle qui pa­raî­tra la meilleure.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.