Nice : im­mer­sion avec les plon­geurs-dé­mi­neurs du Var

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - L’événement - E. G.

Une bombe amé­ri­caine da­tant de la Se­conde Guerre mon­diale, re­trou­vée jeu­di der­nier par les ar­chéo­logues de la Mé­tro­pole au large, à quelques mètres des plages ni­çoises, a été neu­tra­li­sée, hier, par le groupe plon­geurs-dé­mi­neurs Mé­di­ter­ra­née de la Ma­rine na­tio­nale, ve­nu de Toulon. Une opé­ra­tion à haut risque. Cette mu­ni­tion conte­nait l’équi­valent de  kg d’ex­plo­sif. Un pé­ri­mètre de sé­cu­ri­té ex­cluant toute cir­cu­la­tion à la fois ter­restre, ma­ri­time et aé­rienne a été mis en place à l’aube. Le temps de per­mettre aux dé­mi­neurs d’ar­ri­mer la bombe, de la sou­le­ver du fond à l’aide d’un pa­ra­chute gon­flable et de la re­mor­quer à , km des côtes où ils l’ont fait ex­plo­ser. Pro­vo­quant une spec­ta­cu­laire gerbe d’eau. Preuve que le risque était bien réel.

(Pho­tos Ma­rine na­tio­nale - Groupe plon­geurs-dé­mi­neurs Mé­di­ter­ra­née)

La gerbe d’eau té­moigne de la puis­sance de la bombe.

Les charges ex­plo­sives sont en place, il ne reste plus qu’à en­clen­cher le compte à re­bours.

Opé­ra­tion « ar­ri­mage » de la bombe à quelques mètres de la plage.

Pose des dé­to­na­teurs au point « Bra­vo ».

La bombe de type ANM et ses  kg d’ex­plo­sif.

Le pa­ra­chute de le­vage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.