Le plus jeune ar­bitre de France est va­rois

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - C. S.

Li­cen­cié au TC Lit­to­ral, Driss Naite at­tend im­pa­tiem­ment ses 18 ans pour pas­ser l’exa­men du A3 et pos­tu­ler sur les « badges in­ter­na­tio­naux » où les ar­bitres ont en moyenne 45 ans. Au Mas­ters 1 000 de Monte Car­lo, Driss a ar­bi­tré pour la pre­mière fois Djo­ko­vic as­so­cié en double à son com­pa­triote Troi­cki contre le Luxem­bour­geois Mul­ler et le Fran­çais Si­mon en tant que juge de ligne sur le court des Princes. « C’est im­pres­sion­nant d’être à un mètre d’une star comme lui. »De quoi le pous­ser à se per­fec­tion­ner en an­glais pour, un jour, ar­bi­trer les plus grands en tant que juge de chaise. « Je rêve d’en faire mon mé­tier. Comme dans une en­tre­prise, on pos­tule pour les tour­nois aux quatre coins du monde. » à treize ans, Driss a dé­jà été le plus jeune ar­bitre de France « A2 ». Il a été juge de chaise pour aux Pe­tit As de Tarbes, au tour­noi in­ter­na­tio­nal de Cham­bon-sur-Li­gnon ou à l’Open de Rouen : « J’aime la pe­tite pres­sion, les matchs com­pli­qués ou les cas par­ti­cu­liers, quand il faut ex­pli­quer au jeune joueur cer­taines règles et qu’il veut né­go­cier. Il faut sa­voir bien com­mu­ni­quer tout en res­tant ferme. En ren­trant sur le court, le joueur vous teste. Je dois lui mon­trer que je suis dé­con­trac­té et concen­tré. » À l’ins­tar des fu­turs grands joueurs, le Tou­lon­nais pour­suit son ap­pren­tis­sage du haut ni­veau. La se­maine der­nière, il était ar­bitre lors du chal­len­ger d’Aix-en-Pro­vence. Avec Jé­ré­my Char­dy et Paul-Hen­ri Ma­thieu en têtes d’af­fiche...

(Pho­to C. S)

Driss Naite rêve d’ar­bi­trer les plus grands.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.