La salle Beau­so­leil théâtre du po­lar noir

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Golfe De Saint-tropez - RO­BER­TO VAZQUEZ

L’équipe du ser­vice culture et pa­tri­moine et Isa­belle la bi­blio­thé­caire s’étaient af­fai­rés à plon­ger la salle Beau­so­leil dans une am­biance noire et « in­ter­ro­ga­toire » pour ac­cueillir le pu­blic ve­nu nom­breux écou­ter une reine du po­lar, Ka­rine Gie­bel. Et d’in­ter­ro­ga­toire il fut très vite ques­tion puisque l’au­teur, ne sou­hai­tant pas dé­voi­ler les scé­na­rios de ses ro­mans à sus­pense, a très vite don­né la pa­role aux per­sonnes pré­sentes et les ques­tions ont fu­sé pen­dant plus d’une heure.

Con­fi­dences

D’où est ve­nue cette pas­sion pour l’écri­ture, comment et où trouve-t-on l’ins­pi­ra­tion, comment choi­sir une cou­ver­ture, y a-t-il des adap­ta­tions pré­vues a l’écran ou en­core l’au­teure ne se fait elle pas peur el­le­même par la noir­ceur de cer­tains de ses livres. Un échange riche qui a per­mis d’ap­prendre que Ka­rine Gie­bel pré­fère sou­vent la sug­ges­tion à la des­crip­tion des dé­tails, qu’a quelques pages de la fin elle ne sait pas tou­jours la chute à ve­nir, qu’il est très dif­fi­cile de se dé­ta­cher d’un ro­man une fois ter­mi­né, sur­tout avec l’em­pa­thie qu’elle a en­vers ses per­son­nages, que des pro­jets d’adap­ta­tion ont été aban­don­nés car cer­tains ro­mans étaient « trop noirs » mais qu’un pro­jet de scé­na­rio est en cours et en­fin, anec­dote drôle, que M. Gie­bel ne lit pas les ro­mans de sa femme, peut être « pour dor­mir tran­quille ! ». En­fin l’au­teure par­ti­cipe à l’opé­ra­tion « 13 à table » qui est le titre d’un re­cueil de nou­velles écrites par dif­fé­rents au­teurs au pro­fit des Res­tos du coeur, il se­ra en li­brai­rie dé­but no­vembre et chaque exem­plaire ven­du fi­nan­ce­ra 4 re­pas. La soi­rée s’est ter­mi­née avec les dé­di­caces et le verre de l’ami­tié dans le pa­tio, his­toire de re­trou­ver quelques rayons de so­leil après un mo­ment sombre et pas­sion­nant. La pro­chaine date est pré­vue en oc­tobre.

De­vant ses cou­ver­tures et sous le feu d’une lampe à ré­vé­la­tions, Ka­rine Gie­bel à ré­pon­du à toutes les ques­tions !

(Photos R.V.)

Isa­belle Andre la bi­blio­thé­caire, Ka­rine Gie­bel, Diante Tas­si et Eric Vieux du ser­vice culture et pa­tri­moine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.