La sculp­ture de BB de­vient aus­si son ca­deau d’anniversaire

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Saint-Tropez - L.A. (Pho­to Laurent Amal­ric)

N’en dé­plaise à l’op­po­si­tion mu­ni­ci­pale qui l’avait cri­ti­quée, la sculp­ture de Bri­gitte Bar­dot dans sa ver­sion « pose alan­guie sur co­quillage géant » fa­çon Bot­ti­cel­li, se­ra bel en bien inau­gu­rée place Blan­qui, face au Mu­sée de la Gen­dar­me­rie et du ci­né­ma. Seule dif­fé­rence par rap­port aux pro­jec­tions ini­tiales, l’oeuvre ne se­ra fi­na­le­ment pas dé­voi­lée au dé­but de l’été, entre juin et juillet, comme pré­vu, mais le  sep­tembre . Une date bien évi­dem­ment émi­nem­ment sym­bo­lique puis­qu’elle cor­res­pond à l’anniversaire de BB, qui fê­te­ra alors ses  prin­temps. « Cette date s’im­pose na­tu­rel­le­ment et en plus ce ca­deau fe­ra plai­sir à Bri­gitte », com­mente son ma­ri, Ber­nard d’Or­male. Autre rai­son, des fi­ni­tions plus longues que pré­vues pour ce bronze réa­li­sé dans les ate­liers de sculp­ture et de fon­de­rie de Pie­tra­san­ta en Ita­lie d’après une aqua­relle si­gnée Ma­na­ra (nos édi­tions du  mars). Le maître de l’éro­tisme conti­nue d’ailleurs à su­per­vi­ser ac­ti­ve­ment la fa­bri­ca­tion avant la fonte du bronze « à cire per­due », ul­time étape avant le dé­voi­le­ment de la sculp­ture qui culmi­ne­ra à , mètres à l’en­trée du vil­lage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.