En di­rect à la télé

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - LORIS BIONDI

Le show dif­fu­sé sur Ca­nal + per­met­tra pen­dant h un rayon­ne­ment in­ter­na­tio­nal au club mais aus­si à ses com­bat­tants qui pour­ront être ob­ser­vés sur toute la planète. Pour dé­cou­vrir cette dis­ci­pline, ren­dez-vous de­main au com­plexe spor­tif du Beausset à par­tir de  heures. Ta­rifs : entre  et  €.

au pays du so­leil le­vant mais a en­core du mal à émer­ger dans nos fron­tières.

Trois rounds de trois mi­nutes

Pour le show de ce soir, les règles se­ront celles du K1. Deux ad­ver­saires s’af­frontent pen­dant trois rounds de trois mi­nutes (ou de deux mi­nutes se­lon les ca­té­go­ries). Le com­bat peut en­suite se pour­suivre dans un qua­trième round en cas de match nul. Comme pour d’autres sports, plu­sieurs fins de com­bat sont pos­sibles. Ain­si, dans les cas où le boxeur est comp­té à 10, l’ar­bitre ar­rête la ren­contre. De

même, si le boxeur est mis trois fois au sol en l’es­pace de deux mi­nutes, le com­bat­tant se­ra dé­cla­ré KO. Le KO tech­nique, lui aus­si pos­sible, in­ter­vient en cas de bles­sure ac­ci­den­telle, si l’en­traî­neur jette l’éponge ou si l’ar­bitre ar­rête le com­bat à la vue de la dif­fé­rence trop im­por­tante entre les boxeurs. Le troi­sième ré­sul­tat pos­sible in­ter­vient si au­cun KO n’a été dé­cla­ré. Les deux ad­ver­saires sont alors dé­par­ta­gés en fonc­tion de plu­sieurs points comme les ar­ri­vées au ta­pis, les coups ef­fi­caces, les coups tech­niques ou en­core le de­gré d’agres­si­vi­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.