De l’en­fer au pa­ra­dis

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - PHI­LIPPE BERSIA

Dans cette de­mi-fi­nale de cos­tauds, tout a com­men­cé avec une af­faire de « couilles ».

Celles de Tou­lon « pour ga­gner » dixit Co­cke­rill et celles que Patrice Col­la­zo a pris soin d’al­ler tâ­ter avant match au fond des sacs ro­che­lais, his­toire de vé­ri­fier que ses hommes les avaient bien ac­cro­chés… La suite lo­gique nous a donc gra­ti­fiés d’une ex­plo­sion de tes­to­sté­rone dans un stade ha­bi­tué à des em­poi­gnades net­te­ment moins vi­riles. « À ce stade de la com­pé­ti­tion, pas be­soin de so­phis­ti­ca­tion »,

avait aus­si rap­pe­lé capt’ain Ver­meu­len par­fai­te­ment en­ten­du par ses hommes. Pour le spec­tacle, on re­pas­se­ra donc. Les deux équipes se sont d’abord ren­dues coup pour coup. Jus­qu’à ce­lui de trop : un pla­quage dan­ge­reux d’Aguillon sur O’Con­nor qui a lais­sé les Ro­che­lais à 14 dès le dé­but de la se­conde pé­riode. Bien que nan­tis de neuf points d’avance (6-15), les hommes de Col­la­zo n’ont pu alors em­pê­cher le re­tour de Tou­lon­nais trans­cen­dés par la pers­pec­tive de re­tour­ner au Stade de France. Comme un sym­bole de cette équipe qui au­ra réus­si à sur­mon­ter tous les obs­tacles pour en ar­ri­ver là, c’est le jeune Bel­leau qui en­voya, d’un drop de vieux bris­card, tout le monde au pa­ra­dis…

(Pho­tos Luc Bou­tria/Do­mi­nique Le­riche)

Aguillon re­tourne O’Con­nor. Le Ro­che­lais va être ex­pul­sé. Le tour­nant de la ren­contre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.