FÉ­DÉ­RALE  (DE­MI-FI­NALE RE­TOUR, M­CON - LA SEYNE, À  HEURES) À une marche du bon­heur

Après leur vic­toire 34-26 au match al­ler, les Sey­nois vont devoir conte­nir la fougue des Mâ­con­nais afin de se his­ser pour la pre­mière fois de leur his­toire en fi­nale du cham­pion­nat

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - S. B.

L’Union spor­tive sey­noise a ren­dez-vous avec son his­toire. Ja­mais, de­puis son ac­ces­sion en Fé­dé­rale 1 en 2005, le club est par­ve­nu à at­teindre la fi­nale de cette di­vi­sion. Il y a bien eu un titre « play-down » en 2009, mais il concer­nait uni­que­ment les équipes qua­li­fiées entre la 24e et la 48e place au ni­veau na­tio­nal… Cette fois, il est ques­tion d’un vrai titre. Mais avant de rê­ver à un éven­tuel bou­clier, il y a en­core une marche à gra­vir. Et quelle marche !

La dé­fense en pre­mière ligne

Face à Mâ­con, qui a fait forte im­pres­sion tout au long de la sai­son et même lors du match al­ler à Mar­quet, la mis­sion s’an­nonce com­plexe. Contrai­re­ment aux tours pré­cé­dents, les co­équi­piers de Ju­lien Cap­deillayre n’ont qu’un ma­te­las de huit points d’avance. Ils ont sur­tout un ad­ver­saire qui croit fer­me­ment en ses chances, ce qui était moins le cas de Stras­bourg et de Ty­rosse. Ce­la n’avait tou­te­fois pas em­pê­ché l’USS de sor­tir deux grosses pres­ta­tions en Al­sace et dans les Landes. Il fau­dra en faire de même en Bour­gogne, où la dé­fense, qui a fait mer­veille en hui­tième et en quart, de­vra se mon­trer aus­si ef­fi­cace. Da­van­tage, en tout cas, que lors du match al­ler, où la

(E moindre er­reur s’est payée cash. Ma­nu Bou­tet et Sté­phane Au­reille ont axé leur dis­cours cette se­maine sur la fa­cul­té de leurs hommes à ga­gner leur duel et à bien conser­ver le bal­lon, sa­chant que les lo­caux ex­cellent dans l’art du contre. Tou­te­fois, les en­traî­neurs sey­nois doivent com­po­ser avec plu­sieurs bles­sés. No­tam­ment en pre­mière ligne (Fa­lip, Asen­si, Bo­dé­ré). Sou­rice est lui aus­si for­fait. Ce qui en­gendre pas mal de mo­di­fi­ca­tions au sein du pack, avec une troi­sième ligne new-look, com­po­sée de Gan­dolphe, Gar­cia et Cap­deillayre, et un banc avec Ni­ko­la rem­pla­çant en tant que gau­cher et le jeune Guil­pin au ta­lon­nage. Pour le reste, la même équipe qui s’est im­po­sée il y a une se­maine se­ra re­con­duite. Avec le se­cret es­poir de ri­va­li­ser une fois en­core avec l’un des grands fa­vo­ris au titre et dé­jouer une fois en­core tous les pro­nos­tics.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.